Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 17:04

Ce timbre, fameux parmi les collectionneurs, fut émis en juillet 1845 et resta en usage jusqu’en 1850.

Il fut gravé sur cuivre à Francfort-sur-le-Main. [Le premier timbre de Suisse est donc aussi le premier timbre gravé en Allemagne]

La Colombe de Bâle 1845

La Colombe de Bâle 1845

Il est formé d’un rectangle à double encadrement, avec une division dans le haut du timbre. L’écusson, imprimé en rouge, porte en relief, très accusé, une colombe blanche tenant une lettre dans son bec. L’écusson est entouré, sauf dans le haut, d’une bande blanche, contenant l’inscription : STADT-POST-BASEL.

La valeur, 2 ½ et Rp. se trouve indiquée dans les angles inférieurs, dont le fond est formé d’un burelage* bleu, [Burelage, Dessin formé de rayures très fines formant sur un document (le plus souvent un timbre-poste) un fond sur lequel sera imprimé le motif principal.] composé de petits traits verticalement ondulés ; la partie supérieure du timbre est également burelée en bleu. Au-dessus de la colombe, se trouvent les armes de Bâle, consistant en une crosse de patricien. Au-dessous de la ligne supérieure qui coupe le timbre, à la hauteur de la crosse, il y a quatre petits ornements : deux feuilles à plats, dont la pointe est dirigée vers le bas, et deux rinceaux* [Rinceau : Ornement sculpté ou peint, composé de branches chargées de feuilles enroulées.] orientés vers les angles supérieurs.

La Colombe de Bâle

Voici les marques caractéristiques qui permettent de reconnaitre les exemplaires authentiques :

  1. Le timbre mesure 18 millimètres ½ de largeur sur 20 millimètres de hauteur.
  2. Il y a un petit trait d’union, court et gras, entre les mots STADT-POST-BASEL.
  3. Le « L » de BASEL, penche à gauche, sur son prolongement une ligne passerait entre le « S » et le « T » de STADT, presque sans toucher le « S ».
  4. Le « O » de POST est presque vertical.
  5. Dans le coin inférieur gauche le 2 ne touche pas le cadre intérieur ; la base est légèrement courbée ; le 1 de ½ ne touche ni la bande circulaire contenant l’inscription, ni la barre de la fraction. La barre de la fraction prolongée, passerait au-dessous de POST sans toucher la bande circulaire ; la barre de la fraction part au niveau de la queue du 2 sans la toucher.
  6. Dans le coin inférieur droit le « R » ne touche pas le cadre inférieur du timbre et le point après le « p » est situé juste au niveau de la moitié de la boucle du « p » ; enfin ce point est à égale distance entre le p et le cadre.
  7. Dans le cadre à double filet qui entoure le timbre, la ligne intérieure est plus épaisse que la ligne extérieure en haut et à gauche, tandis qu’elle est plus mince à droite et en bas.
  8. Les feuilles à plat, formant ornement de chaque côté de la ligne coupant les armes, ne touchent pas le filet du cadre intérieur, bien que celle de gauche en soit extrêmement rapprochée.

Les vrais timbres de Bâle sont oblitérés avec un cachet rouge à double cercle de 25 millimètres de diamètre portant le mot « Basel », la date, ou du mot « Franco », dans un rectangle à coins arrondis, en rouge ou en noir, ou enfin plus rarement de la grille de la confédération.

[En 1854, l’Administration chargea M. Küster, à Berne, de faire une étude raisonnée des divers modes d'annulation des timbres-poste. M. Küster procéda à cet effet à de nombreux essais d'oblitération et de lavage de timbres et, dans son rapport en date du 1er octobre 1854, il préconisa fortement le système employé en 1851 et consistant en une série de sillons parallèles formant un losange. Le 7 décembre 1854, l'Administration imposa à tous les bureaux et dépôts le type d'oblitération indiqué par M. Küster et qui fut, employé presque seul jusqu'en 1857.]

Oblitération en rouge ou en noir

Oblitération en rouge ou en noir

La Colombe de Bâle
La Grille de la Confédération

La Grille de la Confédération

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article

commentaires