Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 17:38

L’unité, l’uniformité, une préoccupation de Charlemagne.

Charlemagne réglemente l’usage des cloches, les faire sonner à certaines heures est la forme empirique de donner l’heure à tous. C’était en 801, on ne connait pas à quelle heure il a ordonné cet usage. Plus tard, en 817, au Concile d’Aix-la-Chapelle, il décide que les églises paroissiales devaient avoir deux cloches au minimum. Un Capitulaire de Charlemagne dit aussi qu’il interdit le baptême des cloches.

La Große Glocke de la cathédrale de Berne pèse 10 tonnes et est la plus grosse cloche de la confédération https://www.youtube.com/watch?v=6gsatAIsp9k

Cadran solaire

Cadran solaire

Sablier

Sablier

Le réglage du temps n’était pas chose facile à l’époque, on avait bien sûr le cadran solaire, mais quand trois jours de pluies et gros nuages sombres, suffisaient à dérégler l’ensemble, il était alors difficile de trouver l’heure exacte. La clepsydre ou le sablier n’étaient utiles que pour les temps courts, chez les moines, les bougies qui donnaient l’heure et qui brulaient en continu, pouvaient sauver les quelques soucieux qui cherchaient à connaitre absolument quelle heure il était. Mais même avec le secoure des religieux et système de mesure primitif du temps, il faut se rappeler qu’entre Genève et Romanshorn, la mesure du temps au cadran solaire, 20 minutes de décalage entre ces deux villes existait et donc la mesure du temps n’était pas partout la même. On pouvait aussi avoir à la maison un astrologue qui pouvait calculer beaucoup de choses mystérieuses et le temps aussi. (Ils ont été en usage très longtemps et ceci depuis la nuit des temps.)

Pas trop précis

Pas trop précis

Mécanique

Mécanique

La mesure mécanique du temps au XIVe siècle avait le même problème, on pouvait dire que chaque village avait son temps propre. Ceci pour encore longtemps. En 1933, le quartz régule le temps, plus en laboratoire que dans la rue. Par la suite, c’est l’atome qui devient la référence du temps pour tous.

Aujourd’hui on laisse aux média de nous donner l’heure et ce n’est pas toujours la vraie heure, enfin pas à la seconde près, selon que l’on se règle sur la radio, la télévision ou Internet et son téléphone, on est tous dans la même heure mais pas à la même seconde.

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article

commentaires