Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 17:24

Les sources thermales

Loèche-les-Bains possède au total plus de 20 sources chaudes, plus ou moins importantes, qui émergent dans une zone très restreinte s’étendant du nord-est de l’Hôtel des Alpes à la limite inférieure du village. Ces sources possèdent depuis des milliers d’années les mêmes propriétés curatives et ne se distinguent entre elles que par des différences de débit et de température.

Quatre de ces sources sont captées, la plus importante étant la source de St-Laurent qui jaillit de terre sur la Grand’ Place, devant l’Hôtel Maison-Blanche. Avec un débit qui a toujours été de 900 litres/min., la source de St-Laurent est la plus abondante. Sa température est de 51° C. ; elle est donc une des sources les plus chaudes de la Suisse. La source de St-Laurent alimente le Grand Bain, de même que les bains de Werra, de St-Laurent et de l’Hôpital. Les trois autres sources captées sont la source « Heilbad » qui jaillit à 48° C. au nord-est du village, près du chemin menant aux chutes de la Dala. Elle a été captée à nouveau en 1838 et alimente les bains de l’Hôtel des Alpes. Un peu plus loin se trouve la source de l’ancien « bain des pauvres » dont les eaux alimentent également l’Hôtel des Alpes. Enfin, en-dessous du village, la « Rossquelle » ou « Röstquelle » jaillit à environ 43° C. ; elle est utilisée pour le bain de pieds.

Le débit total de ces sources est d’environ deux millions de litres en 24 heures. [État en 1961]

Loèche à la fin des années 50

Loèche à la fin des années 50

Analyse de l’eau des sources

Lorsque l’on compare les premières analyses chimiques faites tout d’abord en 1827 par Brunner et Pagenstecher de Berne avec celles effectuées en 1949 par le professeur Gübeli à l’Ecole polytechnique fédérale à Zürich, on est surpris de constater que la qualité et le poids des substances minérales n’ont pour ainsi dire pas varié.

Le tableau suivant fait état de l’analyse des eaux de St-Laurent selon les données du professeur Gübeli.

En mg/l.

Lithium Li 0,052

Sodium Na 23,575

Potassium K 3,49

Magnesium Mg 38,330

Calcium Ca 431,82

Strontium Sr 11,04

Barium Ba Trace

Fer Fe 0,493

Manganèse Mn 0,030

Aluminium Al 0,008

Somme des cations 508,838

Chlorure Cl 6,198

Bromure Br 0,260

Jodide J 0,0412

Fluorure F 2,44

Sulfate So4 1162,9

Hydrophosphate HPO4 0,007

Hydroarséniate HAsO4 0,001

Nitrate NO3 0,089

Hydrocarbonate HCO3 96,00

Somme des anions 1267,936

Acide silicique H2SiO3 29,59

TOTAL 1806,364

[Cation/Anion – ici] http://fr.wikipedia.org/wiki/Anion

Selon le professeur Gübeli, l’eau de la source de St-Laurent est sulfatée calcique, hyperthermique et hypotonique, en d’autres termes il s’agit d’une « source Gypseuse ».

La valeur du pH est de 7,01 à 20° C.

La composition des autres sources est similaire, seuls la température et le débit varient.

Lorsqu’elle est fraîche, l’eau minérale est claire et limpide comme l’eau de roche pure. Au griffon ( ?), de petites bulles d’air incolores montent à la surface de l’eau ; il s’agit, selon le professeur Gübeli, d’acide carbonique et d’azote. À certaines époques de l’année, notamment au printemps, en automne, et quelques fois en été, l’eau devient trouble et donne un dépôt grisâtre. Jadis, on appelait ce phénomène « l’eau qui fleurit ». Il n’est d’ailleurs que de courte durée et n’empêche pas les bains, mais ne peut être bue pendant ce temps pour les besoins de la cure.

L’eau des thermes n’a d’ailleurs ni odeur, ni saveur. Cependant, lorsqu’elle est conservée pendant quelque temps dans un récipient fermé, ou même à l’air, elle finit par dégager une odeur sulfureuse qui provient vraisemblablement d’une réaction chimique des substances minérales en solution.

Étonnamment douce et onctueuse au toucher, l’eau enveloppe comme un baume les membres du malade.

G.Tell, Internet, Loèche-les-Bains hier et aujourd'hui, Dr. Med. Hans-Anton Ebener

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article

commentaires