Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 18:20

1970-1971

Genève

La population du canton de Genève continue de s’accroître. Elle atteint 331 000 habitants. La ville de Genève en compte 173 000 à elle seule. Les cinq autres villes du canton continuent leur développement : Vernier a plus de 22 000 habitants, Lancy plus de 21 000, Meyrin plus de 15 000, Carouge et Onex près de 14 000 chacune. Les dix-sept communes rurales du canton ne possèdent plus ensemble que 10 000 habitants.

Les finances publiques se portent bien puisque les comptes de l’Etat de Genève pour 1970 ont bouclé par un boni de 19 millions de francs et ceux de la Ville de Genève par un boni de 23 millions de francs.

En revanche, la pénurie de logements reste sérieuse, en dépit des efforts entrepris tant par les promoteurs privés que par les pouvoirs publics pour lui porter remède. La Ville de Genève a financé deux importantes opérations de restructuration urbaine, l’une dans le quartier des Minoteries, à Plainpalais, l’autre dans celui du Seujet, sous Saint-Jean, en bordure de la rive droite du Rhône, qui permettront d’offrir à la population plusieurs centaines de logements nouveaux. Mais comme le nombre des habitants ne cessent d’augmenter…

La circulation ne cesse de devenir de plus en plus dense. Il existe, dans le canton, 133 000 véhicules à moteur, dont plus de 110 000 sont des voitures, ce qui en fait un pour 2,47 habitants. Aussi les embarras de circulation sont-ils nombreux, et inextricables souvent, aux heures de pointe principalement.

Plusieurs scrutins importants ont eu lieu. D’extrême justesse, puisque la majorité n’a été que de 229 suffrages, alors que l’ensemble des votants avait atteint l’effectif de près de 70 000, ce qui représentait une participation de 41,53%, un crédit de 48 millions et demi de francs, voté par le Grand Conseil, et contre lequel il y avait eu référendum, a été finalement approuvé afin de permettre la réalisation de travaux d’infrastructure et d’aménagement concernant essentiellement la sécurité à l’aéroport de Cointrin. Un aéroport qui vient de fêter ses cinquante ans d’existence et qui voit accroître, année après année, la densité de son trafic et le nombre des passagers fréquentant son aérogare.

À la suite d’un recours, formé auprès de la Chambre de droit public du Tribunal fédéral, par le groupement d’action civique « Vigilance », l’élection, par le Grand Conseil, du nouveau Tribunal administratif, qui doit trancher des conflits pouvant surgir entre l’administration – soit l’Etat – et les citoyens, a été cassée parce que contraire à la Constitution genevoise. Le peuple a donc été appelé à se rendre aux urnes pour désigner lui-même ses nouveaux magistrats judiciaires de haut rang. Ont été élus MM. Pierre Pittard, président du Grand Conseil, Henri Werner, juge à la Cour de justice, Michel Lanfranchi, directeur adjoint de la Caisse cantonale de compensation, et Edgard Volpé, avocat. Le cinquième siège, demeuré en ballottage, a été repourvu lors d’un deuxième tour de scrutin, qui s’est révélé favorable à M. Rémy Riat.

L’élection de M. Pierre Pittard au Tribunal administratif a contraint le Grand Conseil à se donner un nouveau président, puisque incompatibilité constitutionnelle il y a entre les pouvoirs législatif et judiciaire. Le choix du parlement s’est porté sur M. Fernand Corbat, radical, parti auquel appartient également le président sortant.

À suivre, encore des nouvelles genevoises, politiques et autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article

commentaires