Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 17:50

Il était un temps où le pays était bien plus militarisé qu’aujourd’hui. Ce temps n’est plus perçu comme étant celui qu’il nous faut ou qu’il aurait dû être jusqu’à nos jours. Heureusement, de nos jours on tend à une armée de professionnels, plus technique, moins nombreux en hommes que par le passé.

Aujourd’hui, l’armée ne se voit pas ou presque plus, sauf quelques recrues aux abords des casernes et quelques avions dans le ciel.

Mais autrefois, toutes assemblées réunissant quelques notables pour une fête, une commémoration ou même pour une soirée mondaine, il y avait plusieurs officiers en grandes tenues, le plus flamboyant possible. Ce qui en Suisse était assez difficile, puisque notre armée de milice se devait être très « uniforme », du bidasse au colonel, même uniforme avec quelques décorations en plus pour le second. Bref, le militaire était partout visible et bénéficiait de la considération et bienveillance de tous. Les enfants les premiers, admiraient le soldat pour des raisons assez avouables en cette époque du début du XXe siècle, l’uniforme, le fusil, le claquant des musiques qui défilaient dans les rues des villes, les chevaux et parfois un véhicule à moteur, grande nouveauté, faisaient écarquillé les yeux des petits, qui assis sur le pavé au-devant de la foule compacte qui saluait son armée, enviaient de marcher au pas.

Donc, on glorifiait l’armée comme partout en Europe, pas moins pas plus. Il est donc compréhensible que l’on fêta en 1924 la Mobilisation de 14.

J’ai trouvé le « Programme officiel » de cette commémoration qui se déroula les 16 et 17 août 1924 à Genève. Des 66 pages du programme, la moitié est pour des publicités genevoises, ce qui est très intéressant pour le curieux que je suis et de sourire du traitement publicitaire que l’on faisait à l’époque, bien loin de ce que l’on fait aujourd’hui. C’est pourquoi je vais diviser en deux volets ce programme, l’un consacré aux publicités et l’autre à la commémoration.

Ils ont fêté la Mobilisation de 14

En premier, la page de garde du programme, réalisée par la maison Loutan pour la réalisation du dessin et de toutes les publicités contenues dans le programme, imprimé par « Affiches – Sonor S.A. » à Genève.

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article

commentaires