Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 16:51

Commentaire :

Voilà fini le récit du parcours des Suisses dans l’aventure de la Campagne de Russie au sein de la Grande Armée, du moins des batailles autours de Polotzk et de Borisov et sur la Bérézina, puis de la longue retraite désastreuse. À la lecture du récit, vous aurez quand même compris que « Bérézina » est une victoire française et aussi point de départ de la retraite. Le désastre a été des plus cruels pour ceux qui ne parvinrent pas à franchir les ponts de la Bérézina, quand Napoléon donna l’ordre de la retraite. Le tribut suisse n’a pas été plus conséquent que pour les autres contingents des divers pays qui engagèrent des hommes dans cette aventure.

Vous aurez aussi fait connaissance avec les chefs, si vous avez suivi les liens, qui estimèrent les Suisses ou qui avaient quelque chose à dire sur eux.

J’espère que vous aurez surtout un nouveau regard sur la Bérézina et sa signification.

Les vestiges de ceux qui trouvèrent la mort devant Vilnius, font aujourd’hui encore l’objet de recherches par les anthropologues judiciaires et archéologues.

Charnier, squelettes vrac, alentours de Vilnus

Charnier, squelettes vrac, alentours de Vilnus

Le CNRS, fait des recherches sur les sites de Vilnus (2001)

Le CNRS, fait des recherches sur les sites de Vilnus (2001)

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article

commentaires