Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 16:55

Tel est la chronique de la Fête des Vignerons au moment où Emile Gétaz Abbé-président écrivait, c’était en 1969.

Pour conclure, les chiffres de la Fête en 1955 et des deux suivantes manifestations qui se déroulèrent en 1977 et 1999.

Le constat est le suivant, plus on avance, plus on augmente le nombre de figurants, de représentations, les coûts de la Fête et le bénéfice. La place du Marché est toujours la même en surface, alors, peut-on augmenter encore le nombre des artistes et figurants et des tableaux que l’on peut lier à la vigne et au travail des vignerons ?

La modernité des mœurs de la population, la technologie galopante, sont-elles encore compatible avec la tradition et le culte ainsi présenté lors de la Fête, qui prend racine très loin dans le temps ?

Fête des Vignerons [16 et fin]
LA FÊTE EN CHIFFRES [1955]

.

3857 figurants
11 représentations
2 cortèges de 5,2 km, 1 cortège de 3,2 km

.
Les places coûtent entre 10 et 70 francs
La Fête coûta 4 695 229 francs
Bénéfice: 1 204 927 francs

.
Capital de garantie: 1 271 500 francs

Fête des Vignerons [16 et fin]
LA FÊTE EN CHIFFRES [1977]

.

4250 figurants
14 représentations et 3 cortèges de 4,5 km

.
Les places coûtent entre 30 et 160 francs
La Fête coûta 20 707 011 francs
Bénéfice: 5 071 423 francs

Fête des Vignerons [16 et fin]
LA FÊTE EN CHIFFRES [1999]

.

5200 acteurs-figurants, dont 670 écuyers
1 cérémonie du couronnement, 7 matinées et 7 nocturnes, 3 cortèges
les places coûtent entre 65 et 260 francs

.
Le budget se monta à 54 millions de francs et le bénéfice à 4’151’332..-

.

Pour la première fois, une radio – Radio Arlevin –, donna des informations permanentes et permit au metteur en scène de toucher directement, et quotidiennement, les milliers d’acteurs-figurants.

Partager cet article

Repost 0

commentaires