Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 15:45

Épilogue

« Au cours des siècles, bien des portraits de ces anciens Suisses ont été brossés.

Le Téméraire en fuite

Le Téméraire en fuite

« Ceux qui les ont tracés se sont inspirés de diverses manières, certains s’en sont servis pour fournir à leurs élèves des modèles auxquels rien ne manquait, d’autres y ont vu un objet d’extase plus ou moins bien proportionné. Nous n’avons pas pu suivre leurs traces. La réalité historique n’est pas compatible avec ces images légendaires où les guerriers ont un corps et une discipline de fer, résistant à tout, même aux bains prolongés dans les eaux du Rhin charriant des glaces.

« Quand nous pensons à eux, nous voyons avant tout des hommes, dans toute leur simplicité et tels qu’ils se sont donnés eux-mêmes. Les ayant dépouillés des attributs légendaires et mythologiques dont on par volontiers les héros, nous les voyons apparaître plus vrais.

« Mais nous nous rendons compte aussi combien ces gens ont eu les coudées plus franches que nous : l’Etat, les lois jouaient dans leur vie un rôle beaucoup plus modeste que dans la nôtre, leur permettant – au sens littéral du terme – d’être de véritables « force de la nature ». Voilà ce qui explique pourquoi toutes les formes de la vie qui était la leur ont eu ce quelque chose de plus frais, de plus traditionnel en même temps, de plus marqué que celles de notre temps.

« Voilà ce qui explique aussi pourquoi ces gens pouvaient se permettre de faire la guerre en suivant avant tout leur naturel, et en se préoccupant fort peu des prescriptions officielles.

« Les anciens Suisses n’ont pas du tout « la pureté des héros », mais ce sont quand même des gens peu ordinaires, par leur incarnation de l’élémentaire, et par leur tenue au combat.

« Leur histoire nous enseigne que, malgré leurs défauts, ils ont pu achever une œuvre de taille. Ceci pourrait peut-être nous engager à chercher à faire de même.

FIN

Sources : Cahiers d’histoire et de prospective militaire / Documents pour servir à l’histoire de la pensée militaire Suisse / Château de Coppet – 1968

.

Internet

.

Le Livre des Armes, Dominique Venner, Edition Jacques Grancher, Pensée Moderne, Paris 1976

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Claude Bernard PERRIARD 09/04/2016 21:48

Bravo!
Un bon sujet et bien développé.