Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 15:33

Alors, les Suisses étaient batailleurs dans leurs vallées et villages, où l’on déterminait qui sera les chefs et qui sera « enfants perdus » ou hommes de troupe. Ainsi, des petits groupes ou de plus nombreux pouvaient être, soit volontaire pour la défense local, soit s’offrirent comme mercenaires aux divers rois de l’Europe.

Le choix d’être mercenaire n’était pas la suite logique d’un adolescent bagarreur, mais bien plus poussé par la misère et le surnombre dans une région elle-même pauvre en ressources. Les motivations étaient aussi diverses que les personnes qui s’offraient ainsi à un seigneur, si possible riche.

Pour ceux qui en veulent plus sur le service suisse à l’étranger au XVIe siècle : Les guerres de religions

Partager cet article

Repost 0

commentaires