Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 16:19

À la question : Pourquoi une telle diversité de clochers en Suisse, il faut chercher au tréfonds du moyen-âge et des divers influences qui parcoururent le territoire du pays.

Un peu d’histoire sur l’origine des cloches et clochers à l’époque de Charlemagne. Le grand monarque, un jour, pensa qu’il serait bon que partout on donne l’heure en même temps et demanda que les églises se chargent de cette besogne. On éleva donc des clochers équipés de cloches qui serviraient aussi à donner l’alarme. Voilà en gros l’origine des clochers.

La carte politique de son époque couvrait la France et bien d’autres régions que l’on découvre sur la carte ci-dessous.

Les Clochers

Puis le partage de l’Empire carolingien en trois morceaux, la Francie, la Lotharingie et la Thuringie. Avec ce partage, s’inscrit les différences culturelles et visions globales de gouverner.

Les Clochers

La Lotharingie, prise entre deux visions différentes de penser l’avenir, est bien mal située et sur la longueur du temps, sera grignotée jusqu’à disparaître. En gros, on distingue dès lors la séparation des deux pays antagonistes qu’étaient la France et l’Allemagne.

D’un côté un royaume français et de l’autre un empire allemand.

C’est à partir de l’an mille que se généralisent les clochers d’églises et des cathédrales. Si l’on est dans le royaume de France, on bâti des clochers pointus, en flèches, sur des tours carrées ou octogonales.

Si l’on est dans l’Empire, ce sont les formes à bulbe qui prédominent, mais pas de suite, c’est une longue distanciation de ce qu’il se faisait ailleurs. Les clochers à bulbes sont florissants dès que le style baroque apparait dans le Saint-Empire-Germanique.

La Russie, devient chrétienne tardivement (988) est sous l’influence Byzantine, forme ses clochers à bulbe, de façon plus « orientale ».

Les Clochers

Reste que le clocher à bulbe tel qu’on les voit en traversant quelques villages et villes suisses, sont en ligne directe avec le Saint-Empire-Germanique. Cette influence allait jusqu’en Savoie.

Les frontières de cette influence ne sont pas distinctes et il est parfois surprenant de constater un clocher en flèche dans un village, le village suivant est à bulbe et encore à flèche au suivant. Les baillages et seigneuries étaient propriété d’un comte un jour, le lendemain à un autre, les mariages, les alliances, les décès, sont des événements qui parcouraient la vie des hommes à une allure des plus rapides. Mais une fois une abbaye, une église ou un couvent bâti, on conservait pour longtemps la forme générale des bâtiments qui demandaient quand même un grand investissement.

L’Helvétie a été très longtemps sous l’influence du Saint-Empire-Germanique, puisque dans les faits, notre indépendance nous l’avons arrachée à cet empire. C’est aussi pourquoi qu’il est plus facile dans la partie alémanique du pays de trouver des clochers à bulbe et ceux à flèche dans la partie francophone. (En gros, l’histoire faisant bien plus de bouleversements que ça.)

Eglise des Jésuites à Lucerne

Eglise des Jésuites à Lucerne

Palais de Stockalper

Palais de Stockalper

Le magnifique palais Stockalper a été construit entre 1658 et 1678 par Kaspar von Stockalper vom Thurm, un homme exceptionnel, intelligent, courageux, ouvert au monde et très actif. Il plaça tout le château sous la protection des trois Rois Mages et donna à ses trois tours coiffées de bulbes dorés les noms de Gaspar, Melchior et Balthasar.

Eglise orthodoxe russe à Genève

Eglise orthodoxe russe à Genève

Eglise orthodoxe russe à Vevey

Eglise orthodoxe russe à Vevey

Eglise de Vaulruz

Eglise de Vaulruz

 Eglise de Prez-vers-Noréaz

Eglise de Prez-vers-Noréaz

Eglise des Augustins à Fribourg

Eglise des Augustins à Fribourg

Fribourg, abbaye cistercienne de La Maigrauge

Fribourg, abbaye cistercienne de La Maigrauge

Eglise de Château-d'Oex (Dôme à l'impériale)

Eglise de Château-d'Oex (Dôme à l'impériale)

Château-d’Oex (ancienne capitale des Comtes de Gruyère) présente un style qui n’est pas une flèche, ni un bulbe, c’est à mi-chemin entre les deux, nombre d’églises ont ce type de forme pour leur clocher, dit dôme à l'impériale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires