Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 17:39
On ne badine pas avec les lois somptuaires

Le propos d’austérité et d’économie, promulgué par les ordonnances somptuaires, s’est souvent vu compromis par les fluctuations de la conjoncture et la naturelle complaisance aux enjolivements. Au début du prospère XVIIIe siècle, les magistrats s’appliquèrent une nouvelle fois à maintenir la règle posée. Ce qui n’empêche pas le Chevalier de Boufflers d’observer que « sur trente ou quarante filles ou femmes (de Genève) il ne s’en trouve pas quatre de laides… ».

Par Mes dits Seigneurs Sindics

Petit & Grand Conseil.

Source du document, Des Siècles d’Histoires à Genève, de Georges DETERSANNES, Spicilège Extime.

Partager cet article

Repost 0

commentaires