Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 16:18

Bâle sous la crosse épiscopale

Au temps des Carolingiens, Bâle était le centre administratif de l’évêché et l’une des rares villes importantes de l’Empire. La cour épiscopale et la cathédrale donnaient à la ville la suprématie sur toutes les autres localités du diocèse. Les largesses et les privilèges que l’empereur Henri II (1002-1024), plus tard le saint patron de la ville, et ses successeurs accordèrent à l’évêque, mirent celui-ci en mesure de remplir les nombreuses tâches qui lui incombaient en tant que prince de l’Église et gouverneur de la ville. Son chapitre, composé d’aristocrates de souche ancienne et nouvelle, le secondait dans ses obligations. Sa cour se trouvait sur la colline de la cathédrale et c’est là que descendaient les rois et empereurs allemands lors de leurs visites occasionnelles à Bâle, particulièrement au temps des rivalités entre empereur et pape. Au pied de la colline, dans le vallon du Birsig, s’étendait la ville, composée presque exclusivement de maisons de bois et habitée par des hommes libres, des censitaires et des corvéables, tous plus ou moins attachés au service de l’évêque.

Détail de l’admirable bas-relief de Saint-Vincent à la Cathédrale (XIe siècle)

Détail de l’admirable bas-relief de Saint-Vincent à la Cathédrale (XIe siècle)

Cloitre de l’ancien couvent de St-Alban (Aquarelle de J.J. Neustück)

Cloitre de l’ancien couvent de St-Alban (Aquarelle de J.J. Neustück)

Partager cet article

Repost 0

commentaires