Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 16:29

Contribution bâloise à l’État Fédératif Suisse

Arrivée du premier train à la gare d’Alsace-Lorraine, 1844

Arrivée du premier train à la gare d’Alsace-Lorraine, 1844

La transformation de l’ancienne confédération d’États suisses en un État fédératif, réalisée avec la collaboration efficace d’un nombre de Bâlois, non seulement mit un terme aux différends de caractère religieux ou de partis en Suisse, mais fut aussi pour Bâle le point de départ d’un brillant essor économique. L’avènement de la machine à vapeur et l’apparition des chemins de fer – qui trouvèrent à Bâle des promoteurs énergiques – donnèrent à la ville en peu de temps un visage tout nouveau. Ses vieux murs tombèrent peu après l’arrivée sur territoire suisse du premier train de la ligne française Strasbourg-Bâle, en 1844. Dans les champs, aux portes de la ville, des fabriques et des habitations surgirent. Peu à peu, le travail à domicile fut transféré dans des établissements, ce qui stimula grandement la production et améliora les revenus et le niveau de vie des ouvriers et des employés. Cette évolution fut accompagnée d’une législation libérale dans le domaine fiscal et social qui servit de modèle pour le reste de la Suisse.

Bâle au vingtième siècle

Barfüsserplatz vers 1910

Barfüsserplatz vers 1910

[Regardez l’ouvrier dans le cercle, en bas à gauche, il est visiblement en position relaxe, peut-être en conversation avec l’homme au chapeau sur sa gauche, alors qu’il vient de réceptionner la lampe de l’éclairage public, afin d’entretien.]

.

[La flèche montre une colonne d’affichage, connue sous le nom de « colonne Morris » à Paris et sous le nom de « Litfaßsäule » dans le monde germanique. (Invention de Ernst Amandus Theodor Litfaß)]

Les progrès remarquables réalisé depuis la moitié du XIXe siècle dans le domaine de la technique et des sciences ont accru considérablement le nombre des industries bâloises. La principale d’entre elles est aujourd’hui l’industrie chimique, née dans les anciennes teintureries. L’augmentation de la production et le développement des moyens de transport entraînèrent une forte progression du volume et de la valeur des échanges de marchandises. Ceux-ci offrirent un domaine d’activité féconde aux maisons d’expédition, aux assurances et aux banques et atteignirent leur point culminant par le rétablissement du trafic fluvial sur le Rhin, la création de la Foire Suisse d’Échantillons et l’installation d’un aéroport international aux portes de Bâle. Les années de guerre ou de crise ont, il est vrai, freiné l’évolution pour un temps ; mais elle reprit de plus belle entre les deux guerres mondiales et surtout après la seconde. C’est ainsi que Bâle, ville aux traditions d’art, de culture et de science, est devenue également un des centres modernes du commerce, de l’industrie et d’expositions entretenant des relations étroites avec le monde entier.

Bâle par SBS [8]

Crosse de Bâle caricaturée par Hieronymus Hess (1799-1850)

FIN

Texte et maquette : J.G. Huber

Société de Banque Suisse, Bâle

Bâle par SBS [8]
Bâle par SBS [8]

Partie du plan de la ville de Bâle de 1615, dessiné par M. Merian

Partager cet article

Repost 0

commentaires