Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 16:39

En Allemagne 1925

Hitler est libéré le 25 février 1925. Il reconstitue le parti nazi grâce à la complicité des autorités bavaroises. Fondation des SS (Schutzstaffeln, détachement de protection).

1925

.

25 octobre 1925,

Inaugurée sous le régime des pleins pouvoirs, la législation suisse en matière de droit des étrangers reçoit un fondement constitutionnel. La Confédération obtient la compétence pour légiférer en matière d’entrée, de sortie et de séjour des étrangers, c’est-à-dire en matière de police des étrangers. Les cantons conservent le pouvoir (administratif) de prendre les décisions.

.

L’article 69ter de la Constitution statue en dernier ressort, en particulier dans les cas de refus d’asile.

1926

.

10 juin 1926, conférence de Léon Daudet à Lausanne.

En Allemagne : 1926

.

Congrès national-socialiste à Weimar. Deuxième tome de « Mein Kampf ».

11-12 juin 1926, polémique sur la démocratie dans la « Gazette de Lausanne ».

.

Octobre 1926, dans le canton de Vaud, le groupe de Marcel Regamey prend le nom d’ « Ordre et Tradition ».

.

Novembre 1926,

Vaud : parution du premier « Cahier d’Ordre et Tradition. Entretiens politiques, philosophiques et littéraires ». Ce cahier contient un texte de M. Regamey intitulé « L’ordre dans l’Etat ».

En Allemagne

.

Octobre 1926, Hitler nomme Goebbels Gauleiter de Berlin.

.

1928

Heinrich Himmler prend la direction des SS.

.

Pour le moment, ces nominations ne sont pas « officielles », c’est-à-dire qu’elles sont réelles au sein du parti mais non dans la République de Weimar. Le parti nazi n’est pas encore au pouvoir.

1929

.

Rothmund est nommé à la tête de la Division de police où il succède à Ernest Delaquis, il restera encore de très nombreuses années chef de la Police des étrangers, secondé par son adjoint Baechtold.

.

« La réduction du nombre des étrangers entre 1920 et 1930 doit beaucoup à son efficacité. Dans cette mission de salut public, ainsi que la définit son collaborateur Ruth, Rothmund acquit une technique puissante et marqua ses collaborateurs d’une empreinte évidente. »

.

Parution du projet gouvernemental de la Loi fédérale sur le séjour et l’établissement des étrangers (LFSEE).

1930

.

Les Juifs constituaient 0,44% de la population suisse, soit 17'993 personnes, dont 9803 Suisses et 8170 étrangers (23% de la population étrangère) : tel était le nombre dans lequel les frontistes prétendaient déceler la menace d’un « enjuivement ».

En Allemagne, 1930

.

Alfred Hungenberg, fondateur de la Ligue pangermaniste et ancien président de la société Krupp rassemble 500'000 militants dans la puissante formation paramilitaire du Casque d’acier.

.

Septembre 1930, le Nazionalsozialistische deutsche Arbeiter Partei (NSDAP) avec plus de 18% des suffrages et 107 sièges aux élections devient la deuxième formation politique du Reich. Il compte 200'000 adhérents.

.

En ayant presque réussi, les Nazis deviennent plus audacieux, plus visibles et plus cruels.

1931

.

Le 26 mars 1931, la LFSEE est adoptée. Elle entrera en vigueur en 1934. Diverses catégories d’étrangers traitées, ne l’oublions pas, par le même service fédéral sur la base de la même loi qui régira leur séjour à tous dès 1931.

.

1932

.

De 24'208 en 1931, le nombre des chômeurs passe à 54'366 en 1932

En Allemagne

.

1932

.

26 janvier 1932, Hitler obtient le soutien d’un important nombre d’industriels à la suite de la rencontre de Düsseldorf organisée par le banquier von Schröder, mécène du NSDAP.

.

Avril 1932, Hindenburg remporte les présidentielles avec 19 millions de voix, contre 13,4 millions à Hitler.

1933

.

4 janvier 1933, Hitler et von Papen décident de former un gouvernement de coalition d’extrème droite.

.

30 janvier 1933, Hitler devient chancelier du Reich à la demande de Hindenburg.

.

1er février 1933, dissolution du Reichstag.

.

4 février 1933, restriction de la liberté d’expression.

.

27 février 1933, incendie du Reichstag.

L'incendie du Reichstag

L'incendie du Reichstag

28 février 1933,

.

1. Promulgation du décret « pour la protection du peuple et de l’Etat ». Cette ordonnance présidentielle lève la garantie constitutionnelle des libertés fondamentales. Interdiction du parti communiste.

.

2. Ouverture du camp de concentration de Dachau.

.

Ils sont au pouvoir, c’est le début…

1933

.

Printemps 1933,

.

Les Juifs suisses avaient donné l’assurance qu’ils financeraient eux-mêmes, sans recourir à l’aide de l’Etat, et avec l’aide des Juifs étrangers, notamment américains, l’œuvre de secours aux réfugiés. Ils réussirent à tenir parole pendant toute la période d’avant-guerre et même au-delà, durant trois ans, jusqu’au moment où se déclencha la grande poussée des réfugiés venant de l’Ouest. Dans son rapport, le professeur Ludwig précise en outre : « Il est certain que l’esprit de sacrifice des Juifs suisses a sauvé des milliers de ces réfugiés qui, sans cela, n’auraient guère pu trouver asile en Suisse. » Une partie de ce financement provint de l’American Joint Distribution Committee.

En 1939, les dépenses de l’Union suisse des comités d’assistance israélites se sont élevées à 3'688'185 francs suisses.

.

L’Office central suisse d’aide aux réfugiés (créé le 17 juin 1936) alloua en automne 1938, lors d’une première collecte, quelque 240'000 francs suisses aux réfugiés juifs.

.

Le « printemps des Fronts » commence, il durera jusqu’en 1936. Il comporte deux mouvements différents, à savoir :

.

1. Ceux qui revendiquent des traditions nationalistes et qui s’apparentent au conservatisme radical, tels que la Ligue pour le peuple et la patrie (Bund für Volk und Heimat).

.

2. Ceux qui sont proches des fascistes italiens ou allemands, tels que l’Union nationale de Genève et le National Front.

.

Dans ce cadre, le 1er avril 1933, le Vaudois Alphonse Morel représente Ordre et Tradition à la séance constitutive du Front fédéral.

Partager cet article

Repost 0

commentaires