Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 15:57

Il y eut le Lausanne de la diplomatie. Conférence gréco-turque qui conduisit à Lausanne Ismet Pacha (aujourd’hui Inonu), M. Venizélos, le visage pensif dans sa barbe, Mussolini, encore maigre et sanglé dans sa jaquette, Poincaré, la parole sèche et précise, lord Curzon, teint couperosé, fort galant homme au demeurant, le ministre des affaires étrangères soviétiques Tchitcherine, dont le collaborateur Vorowsky fut abattu à coups de revolver, par le Suisse Conradi, en pleine salle à manger d’un hôtel lausannois. [Hôtel Cécile] C’est au Palais Rumine que fut parafé le traité en présence de M. Camille Barrère, ambassadeur de France à Rome (juillet 1923). Quelques années plus tard, Conférence des réparations, au cours de laquelle le Premier britannique, le madré travailliste Ramsay MacDonald, tenta de « mettre dans sa poche » Edouard Herriot, président du Conseil français. Le renard londonien en fut pour ses frais, au moins partiels. L’air d’un lion roux très civilisé, Ignace Paderewski laissait paraître une surprise amusée lorsqu’il lui advenait de se risquer sur la place. On se montrait, plus tard, avec un affectueux respect, la fine stature du général Guisan regagnant démocratiquement, à bord d’un trolleybus, sa maison de « Grande-Rive ».

Délégation turque

Délégation turque

Lord Curzon à Ouchy, remarquez la belle auto.

Lord Curzon à Ouchy, remarquez la belle auto.

Poincaré, Mussolini et bien d’autres.

Poincaré, Mussolini et bien d’autres.

Mustafa İsmet İnönü

Mustafa İsmet İnönü

[Après cette longue liste d’hommes… on peut se demander où sont les femmes. Moins visibles, plus discrètes ou ignorées, l’auteur n’en parle pas beaucoup. Pourtant, à son époque une grande dame, était établie, depuis longtemps, à Lausanne. Je vous parle de Coco Chanel. « Collaboratrice » pendant la guerre, par amour semble-t-il, elle s’exila à Lausanne. Sa tombe, dessinée par elle-même, au cimetière du Bois-de-Vaux, est toujours fleurie. Et d’autres personnalités se sont elles aussi arrêtées définitivement à Lausanne. Pierre de Coubertin, Violet le Duc, pour ne citer que ces deux-là.

.

Il y eut aussi des « vedettes », la plus célèbre étant David Bowie, qui s’établit à Lausanne et qui s’y maria le 24 avril 1992 à l’Hôtel de ville de Lausanne.

.

Jean Nicollier, l’ auteur de les lignes ci-dessus, a répertorié toutes les personnalités ayant passés, ou ayant fait le choix de s’ établirent à Lausanne, je ne vous ai présenté qu’une partie de ces hommes et femmes. Les personnalités contemporaines de l’auteur, du moins celles qui à ses yeux avaient de l’importance, écrivains, auteurs de théâtre et les littéraires, sont un peu oubliés ou pas assez connus pour être ici.

.

Ainsi je finis cette fresque de Lausanne, petite ville, autrefois campagnarde, aujourd’hui agglomération bruissant de vies anonymes.]

.

« Quand Lausanne nous est conté…, par Jean Nicollier, éditions ESL, 1964 »

Partager cet article

Repost 0

commentaires