Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

  • Le temps c’est arrêté en l’an 2000 (30/09/2017)
    Vallée de Conche, au fond du canton du Valais, point où commence le Valais, là-haut près des sommets. Sauvage et pourtant touristique, avec les chemins de randonnées balisés, la visite est recommandée. Les aroles, aux limites des pâturages et des glaces,...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (28/09/2017)
    Paris 1811 Constant a été bon pour moi, m’inculquant de bonnes manières, corrigeant mes fautes, souriant avec indulgence de certaines de mes expressions et de mon accent. Le plus difficile a été de distinguer les Messeigneurs des Altesses et, la première...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (27/09/2017)
    Paris, décembre 1810 Je me suis lié d’amitié avec un homme de mon âge qui travaillait près de moi quand j’étais encore aux Ecuries. Il s’appelle Le Goff. Il est franc comme l’or et il a toujours le sourire. Hier, il m’a emmené avec sa petite sœur au Cercle...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (26/09/2017)
    Paris, 17 novembre 1810 Constant m’a dit de faire très attention aujourd’hui, parce que, pour l’Empereur, le 17 n’est pas un jour comme les autres ! Et il se montre encore plus tatillon qu’à l’ordinaire. Le Pédant m’a parlé des superstitions de l’Empereur,...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (25/09/2017)
    Septembre 1810 Je suis toujours mal à l’aise devant lui. Il est « tatadzenille* ». Sa nervosité est contagieuse. Il est plein de tics. Il prononce parfois des paroles si brèves que je ne les comprends pas, et j’ai peur qu’il me prenne pour un idiot, mais...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (24/09/2017)
    Paris août 1810 Constant m’a fait voir une montre bien étrange avec un cadran décimal. Heureusement, m’a-t-il dit, depuis le 11 nivôse de l’an XIV, on avait supprimé tout cela, parce qu’avant, la Convention avait voulu adopter une réforme éclatante :...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (21/09/2017)
    Paris, 20 juillet 1810. Le temps me dure bien mais la vie est meilleure depuis que je suis piqueur. Je visite Paris en compagnie d’un valet auvergnat dont les parents tiennent boutique, rue du Bac, où son frère est charbougnat. (charbougnat = charbonnier)...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (20/09/2017)
    Paris. 1809. On me demande, Constant surtout, comment il se fait que je sois entré au service de l’Empereur ? J’avais sept ans quand, pour la première fois, j’ai entendu parler de Lui. C’était le branle-bas dans tout le pays. À Lausanne, à Vevey, partout...
  • Une curiosité (15/09/2017)
    Pas très Suisse, pas chez-nous, pas même en Europe,… alors de quelle curiosité s’agit-il qui est pourtant avec quelque relation avec la Suisse ? Un sanctuaire, dédiée à une Déesse, qui chez-nous serait peut-être mal vu. La Déesse Chao Mae Thabthim, destinée...
  • Dixit Napoléon (13/09/2017)
    Napoléon et la Suisse : « Il n’y a pas de honte à être vaincu par Guillaume Tell. » Noverraz Napoléon et le Valais : « Si je m’étais retiré avec ma Garde dans les montagnes du Valais, j’aurais défié l’Europe. » Napoléon et Vaud : « Un beau pays au bord...