Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (31/10/2017)
    En mer, 25 août 1815 L’Empereur a parlé au capitaine Maitland : « Sans vous, Anglais, j’aurais été empereur d’Orient ! » C’est fête à bord pour le passage de la ligne. Les officiers disent que c’est la cérémonie du baptême de Neptune, mais l’équipage...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (30/10/2017)
    Sur le champ de bataille, Noverraz a beaucoup servi et n’a pas témoigné du désastre qu’il a vu au côté de Napoléon ! 18 juin 1815 De Waterloo à Paris, le spectacle était horrible. Jusqu’au bout, l’Empereur a cru la victoire possible, je suis resté à ses...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (29/10/2017)
    Paris, avril 1815 Roustam est venu me trouver, me demandant de présenter sa supplique. L’Empereur l’a jeté au feu en me disant de ne plus jamais me parler de cet homme. Je sais bien pourquoi : il y a quelques mois, l’Empereur lui avait donné 50'000 francs...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (28/10/2017)
    Golfe Juan, 1er mars 1815 La belle princesse Borghèse a dit quelque chose que je n’ai pas bien compris : l’Histoire aurait changé si le nez de la comtesse Miniaci avait été plus court ! Cette comtesse, il paraît qu’elle était ravissante, et le colonel...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (27/10/2017)
    Elbe, février 1815 Ce n’est pas à moi de juger de l’affaire des écus enterrés par Constant. L’Empereur m’a paru peiné. Il refuse qu’on en parle. L’important pour moi est qu’il m’ait choisi pour l’accompagner à Elbe où il me traite plus en courrier qu’en...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (26/10/2017)
    Elbe, février 1815 L’Empereur a reçu le commandant du navire « L’Inconstant ». Il s’est emporté contre la marine, et j’ai entendu cette phrase étrange : « J’aurais pu faire de Trafalgar, une victoire ! » « Les troupes de Napoléon n’auraient pas rencontré...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (25/10/2017)
    Elbe, fin janvier 1815 C’est au moment où l’Empereur parlait de son retour d’Egypte, et comment il réussit à tromper Nelson que, parmi les dépêches de France, celle-ci retint l’attention de Napoléon : « Dans une ferme des environs de Calais s’est éteinte...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (24/10/2017)
    Elbe 1814 Depuis qu’il a appris sa mort, l’Empereur a besoin de parler de l’Impératrice. Un souvenir qu’il a raconté plusieurs fois se rattache à Toulon, c’est là qu’il a passé avec Madame Joséphine dix jours à la Préfecture Maritime, préparant la flotte...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (23/10/2017)
    Elbe, juillet 1814 Le bruit courut à Porto-Ferraio que c’était l’Impératrice Marie-Louise qui venait de débarquer, accompagnée du Roi de Rome, un petit garçon de quatre ans. J’ai vu cette dame à la Palazzina de Molini ( Palazzina dei Mulini) et je puis...
  • Jean-Abraham Noverraz nous dit dans son journal… (21/10/2017)
    Elbe, 18 juillet 1814 Je suis monté en grade mais je le vois moins. Aujourd’hui, je m’embarque pour Livourne où j’ai des rendez-vous. J’ai entendu l’Empereur dire, en débarquant à Portoferraio : « Ce sera l’île du repos ! » Portoferraio Mais, une semaine...