Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 16:06

 

Bourgeoisie-de-Sion-copie-1.jpg

 

Au Moyen Âge, les bourgeois étaient les habitants des bourgs, autrement dit des villes bénéficiant de libertés politiques, commerciales, judiciaires. Dès la fin du XIIe siècle, la cité de Sion, ancienne préfecture romaine, qui s’intitulera bientôt Universitas communitatis civitatis Sedunensis (union de toute la communauté de la cité de Sion) obtint de l’évêque, comte du Valais, une certaine autonomie.

 

Cette « université » rassemblait en effet tous ceux qui s’étaient volontairement associés dans le but de défendre leurs intérêts communs, de garantir leurs libertés. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, la Bourgeoisie resta l’unique administration de la ville.

 

C’est la Constitution fédérale de 1848 qui institua les « communes municipales », dans le but d’associer tous les habitants – même temporaires – à la gestion des affaires de la ville, qu’ils aient ou non été admis dans la communauté bourgeoisiale. Un partage des biens et des tâches s’ensuivirent et si les bourgeois de Sion restèrent propriétaires de l’hôtel de ville, ils en mirent une partie à disposition du président du conseil municipal et de ses proches collaborateurs.

 

La Bourgeoisie rassemble environ 11% de la population sédunoise. Elle entretient avant tout les liens de solidarité entre ses membres. L’assemblée primaire réunit tous les bourgeois domiciliés sur la commune au moins deux fois par an : elle a pour but de les informer et de les consulter sur la gestion des affaires courantes. Son patrimoine est administré par ses organes : l’Assemblée bourgeoisiale et le Conseil Bourgeoisial (un président assisté de six conseillers), qui est élu tous les quatre ans.

 

Collectivité de droit public, elle reste fidèle à la tradition de l’ancienne commune médiévale dont elle est issue en contribuant au bien-être des Sédunois. L’engagement de la Bourgeoisie, en étroite collaboration avec la Municipalité, dans la conservation du patrimoine va de pair avec le soutien qu’elle apporte aux affaires culturelles (publications, participation à de nombreuses manifestations, réunions académiques etc.).

 

 

GTell, Ville de Sion, Bourgeoisie de Sion.

Partager cet article

Repost 0

commentaires