Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 17:53

 

Article du 20Minutes d’aujourd’hui nous révèle ce qui est dans l’air du temps depuis déjà quelques années et qui est un vieux rêve pour certains.

 

L’article

 

La croix suisse les fait saliver

EUROPE. Excédés par le centralisme de Bruxelles et de leur Etat, de plus en plus de Français et d’Italiens rêvent de voir leur région rejoindre la Suisse.

 

La Franche-Comté, 27e canton helvétique ? L’idée a été émise mercredi par des militants doubistes. Fâchés que Paris leur impose une fusion avec la Bourgogne, ils aspirent à rejoindre la Suisse. Anecdotique ? Ça le serait si ces souhaits ne s’étaient multipliés dans les régions limitrophes, ces dernières années, notamment en France et en Italie. « Ces pays centralisés ne savent pas lire ce que ces mouvements signifient », observe Uli Windisch, sociologue.

   En 2010 déjà, Jean-Philippe Allenbach, chef de file des autonomistes francs-comtois, déclarait à l’AFP : « Si nous n’avons pas de France fédérale, mieux vaut être suisse ! » Le professeur décrypte dans ces frondes le malaise des régions, qui reprend de l’importance. « Les zones sécessionnistes sont assez développées économiquement et périphériques à leur propre Etat, note Uli Windisch. Elles veulent plus d’autonomie et de fédéralisme, mais surtout pas celui de l’Union européenne, en fait très centralisatrice. » La démocratie directe les fait rêver. « Les gens en ont assez de devoir se taire », résume-t-il. Un exemple ? Les frontaliers que Paris a contraints en juin à rejoindre la Sécu. « Les associations n’ont eu aucun poids », conclut le sociologue.

   Uli Windisch ne prévoit aucun changement dans l’immédiat : « Qu’une de ces régions rejoigne la Suisse est quasi exclu. Cela créerait d’immenses tensions avec les pays centralisés. Ils ne se réformeront pas sous ce type de pressions. Une hausse des conflits sociaux est donc prévisible. » -Jérôme Faas

 

Même une île est tentée

Lundi passé, le Tyrol du Sud (province germanophone d’Italie) a décidé d’intituler son prochain forum local « Le canton du Tyrol, utopie ou modèle ? ». En février, la page Facebook « Canton Marittimo » proposait que la Sardaigne rejoigne la Suisse. En mars 2012, une pétition en ligne réclamait une Lombardie helvétique. En France, les Savoisiens évoquent régulièrement l’éventualité d’une adhésion à la Confédération. Enfin, en 2010, un sondage de la « Weltwoche » révélait qu’une intégration séduisait 52% des habitants du Vorarlberg (Aut) et de la Lombardie (It), et 48% de ceux des Savoies (F) et du Bade-Wurtemberg.

 

la-croix-suisse-fait-saliver.jpg

 

Pour mémoire, les régions qui rêvent devenir suisses, ont-étés dans le passé, soit propriété ou allié des suisses et qu’en souvenir du vol des deux Savoies en 1860 par Napoléon III, la Suisse peut prétendre à son élargissement. À savoir de quel côté ?

 

GTell, 20 Minutes

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell - dans Actualité
commenter cet article

commentaires