Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 16:58

 

Suite des notices (extraits) du Generaloberst Halder, Journal des Opération, 25-28 juin 1940

 

25.6.1940

01 h 35 les armes se taisent. Le travail des ministres commence.

 

Dans la matinée controverse avec le cdmt en chef de l’A. : la direction politique voulait que la liaison ferroviaire entre la Suisse et la France soit interrompue. Pour cette raison il a été demandé à List de détruire efficacement la ligne La Roche-Annecy. En raison du cours pris par les opérations militaires cette mission n’a pu être exécutée. Cdmt en chef de l’A. demande maintenant, après l’entrée en vigueur de l’armistice, que la destruction soit effectuée par une patrouille de l’armée. Je contredis. Si l’armistice est entré en vigueur cela signifie qu’une telle mission militaire est impossible. Elle ne peut tout au plus être exécutée que par Canaris (c’est-à-dire par l’organisation K). [K Organisation : organisation de guerre de l’Abwehr à l’étranger, dans ce cas à Vichy ; l’Organisation K-Suisse dépendit d’abord en 1940 du commandant Waag puis du lieutenant-colonel Erich Knabbe, qui faisait partie de la légation d’Allemagne à Berne.] Après en avoir discuté avec le Generaloberst Keitel, je charge Canaris de la mission…

 

27.6.1940

… 12 h 30 – 21 h 00 Par avion à Lyon puis en voiture au XVIe Corps d’Armée et 3e div. blindée dans le secteur au nord-ouest de Grenoble (Voreppe). …

 

28.6.1940

… 09 h 45 Départ via Paris pour Versailles : conférence avec Ia et QMG du Groupe d’Armée et des Armées. [Ia (1a ou ia ?)=Premier officier d’Etat-Major de la section Conduite des Opération ; QMG = Quartier-Maître général.] Je commence par présenter la situation générale :

I.                    Remerciement à l’ensemble de l’Etat-Major et à mes collaborateurs.

II.                  Nouvelles tâches en raison d’une situation nouvelle.

III.                Redéploiement à l’Ouest. A l’est dislocation et réorganisation. Les chefs Opération, Organisation et Quartier-Maître général disent quelques mots à ce propos. Puis discussions séparées du chef de la Sect. Opération avec les Ia, du chef des Qu. Gen. Avec les Qua. Maît. Gén.

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

L’opération pourait être envisagée sous certaines conditions. Pas d’urgence actuellement : communication du colonel d’E.M. von Greiffenberg, chef de la Section Opération de l’E.M. de l’Armée à l’occasion d’une conférence à Versailles le 28.6.1940

 

Commandement, secret

 

CHEF SECT. OP. DÉCLARE :

 

Dans l’affaire en question, le Führer jusqu’à présent a seulement déclaré qu’une occupation serait envisageable sous certaines conditions. Le cas n’est pas urgent actuellement. Pour le moment, aucun déploiement et aucun préparatif ne sont nécessaires. Y réfléchir. Si le cas se présente, des forces venant du nord et du nord-est seront également utilisées. G.A. C et 12e Armée peuvent à l’occasion présenter leurs suggestions sur carte, mais sans engagement.

Proposition : A l’occasion consultation. Cdmt chef Groupe d’Armée C avec Cdmt chef 12e Armée. 12e Armée semble avoir tendance à en mettre un bon coup.

 

GTell, Il faut encore avaler la Suisse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires