Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 16:40

 

Commentaires

 

Tous les documents ne sont ici, trop, c’est trop de répétitions pour bien comprendre ce qui est dit. Nous voilà face à l’étude approfondie de l’attaque de la Suisse par des forces conséquentes et féroces pour ne pas répéter l’erreur de la Norvège. Sournoisement le loup approchera déguisé et frappera et finira en quelques jours (4-6 jours) pour en finir avec la Suisse.

Le décompte des forces en présences est fortement en faveur de l’Allemagne. La Suisse n’a pas de chars, la DCA est embryonnaire, l’aviation est fort peu moderne et pas bien grande, les fortifications trop visibles seront de bonnes cibles, les obstacles seront repoussés très facilement et l’armée n’est pas très nombreuse, les suisses de type français sont nuls, mais attention, le soldat suisse est bon tireur. Il faut vite encourager les suisses à expulser les prisonniers de guerres polonaises et françaises qui risquent de consolider l’armée suisse. L’armée allemande ne compte pas trop sur les Italiens pour les appuyer, ce serait plutôt le contraire.

Comment la Suisse pouvait bien voir l’armée Allemande et ses forces, et le général Guisan, savait il combien était proche la fin de son armée ?

Je reste dubitatif devant tant de précision pour l’invasion de la Suisse en force ou pacifiquement, cela reste une invasion. Véritable rouleau-compresseur qui aurait d’une bouchée avalé la Suisse.

 

GTell.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Claude 23/05/2014 19:39


Bien! Maintenant je desires savoir pourquoi, finalement, il ne l'a pas fait.


Est-ce la diplomatie ou le besoin d'utiliser cette place finaciere qu'est la Suisse qui a fair renoncer a cette invasion?


Est-ce que cette raison fait partie des documents connus?


Au plaisir de te lire,