Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 17:02

Articles tiré du Département fédéral des affaires étrangères

Présence Suisse

www.swissworld.org

Nicolas-Hayek.jpg

Nicolas Hayek

 

Le cas Swatch

 

Le groupe Swatch joue un rôle prépondérant dans l’histoire de l’horlogerie suisse. Non seulement parce qu’il possède une importante part du marché, mais surtout parce que Swatch a littéralement sauvé l’horlogerie helvétique de la plus grave crise qu’elle eut à traverser à la fin des années 70.


Erreur de jugement

 

A la pointe de l’industrie horlogère mondiale et leader incontesté de la production de montres de luxe, la Suisse, sans doute trop confiante, a manqué le virage de la technologie du quartz. Elle a laissé le développement de cette innovation à d’autres, notamment au Japon et aux Etats-Unis. La concurrence a su tirer parti de cette aubaine, et se mit à produire des montres bien plus avantageuses, dominant bientôt le marché. Pour l’industrie horlogère suisse, ce fut la débâcle: les ventes connurent un recul dramatique et de nombreuses entreprises se trouvèrent au bord de la faillite. C’est grâce à un consultant en affaires visionnaire, Nicolas Hayek, que la Suisse effectue avec quelques années de retard sa propre révolution horlogère: sortir la montre de son carcan traditionnel et l'ancrer dans la culture contemporaine.


Prix, précision et … marketing

 

1983 voit le lancement de la fameuse montre en plastique Swatch, déclinée en 12 modèles pour un prix oscillant à l'époque entre 39 et 50 francs suisses. La première Swatch comptait 51 composants, contre une moyenne de 90 pour les mouvements traditionnels. Elle pouvait être assemblée par des robots sur une seule ligne de production, chose complètement nouvelle en Suisse. Le succès immédiat de la Swatch à l’échelle planétaire permit de sauver le secteur horloger, qui retrouva la confiance nécessaire pour émerger d’une léthargie qui semblait devenue chronique.


Production diversifiée

 

Aujourd’hui, la marque Swatch est inévitablement associée à des couleurs et des formes exubérantes et à un prix bon marché et donc à la possibilité de changer de montre comme de chemise....  Le groupe Swatch, dont le siège central est à Bienne, dans le canton de Berne, est responsable d'environ un quart des ventes globales de montres dans le monde en termes de valeur. Il fabrique non seulement des montres finies mais également des composants: l'essentiel de la fabrication a lieu en Suisse mais le groupe possède également des unités de production dans de nombreux pays dont la Chine et les Etats-Unis.

 

Pourtant le groupe Swatch ne se contente pas de fabriquer des montres finies. En effet, il compte parmi les plus importants producteurs de composants, qui fournissent le marché mondial de l’horlogerie. Le groupe Swatch possède également quelques-unes des plus prestigieuses marques de l’horlogerie traditionnelle suisse (Omega, Blancpain et Tissot pour n’en citer que quelques-unes) et ses produits s’étendent de la montre bas de gamme au plus exclusif des produits de luxe. La firme est aussi active dans les domaines de la micromécanique, des télécommunications et de la construction automobile.

 

La Tradition Breguet

 

 

 

«La Tradition Breguet», montre de luxe classique pour homme a été dévoilée en 2005 à la foire Baselworld. Elle rend hommage à l'une des inventions majeures d'Abraham-Louis Breguet, le pare-chute, qu'il a mis au point en 1790. © Breguet

 

GTell, Internet

Partager cet article

Repost 0

commentaires