Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 16:34

 

 

S


sac, n. m., au figuré un gros lourdaud. Exemple : « Quel sac, ce type-là ! ».

salée, n. f., sorte de galette aux œufs et beurre. Il existe plusieurs recettes de salée, au sucre et au sel, sans parler de la fine salée de Corcelles-près.Payerne (VIDOUDEZ-GRANGIER, p. 166).

sarcloret, n. m., voir serclolet.

Sato, sobriquet donné à un homme qui « sait tout ».

sensass, adj. sensationnel.

sercloret ou sarcloret, n. m., sarcloir. Pour DEVELEY, ce peut être aussi une binette, une petite houe.

Soif d’or, sobriquet donné à un personnage particulièrement avide d’argent.

soutasse ou sous-tasse, n. f., soucoupe, petite assiette se plaçant sous une tasse. DEVELEY condamne déjà l’usage des mots sous-tasse et secoupe.

 

T

tablard ou tablar, n. m., rayon, tablette, planche disposée horizontalement pour y placer des objets (PIERREHUMBERT).

tablette, n. f., pastille, bonbon. Exemple : « des tablettes à la menthe, à la gomme ou au sucre » (PIERREHUMBERT).

taborniau, n. m., au sens propre, tambourineur, batteur de tambour. Au figuré, niais, bêta, lourdaud (HUMBERT, p. 27).

tadié, n. m., imbécile (REYMOND-BOSSARD, p. 212).

tadzenet, -ette, n. m.-f., autre forme pour taguenet.

taguenet, -ette, n. m.-f., niais, imbécile.

taillé, n. m., galette épaisse. Il existe plusieurs recettes : taillé aux greubons, taillé levé (VIDOUDEZ-GRANGIER, p. 177, p. 180) et taillé au sucre et à la crème.

talmatcher, v. intr., jargonner, parler une langue étrangère (HUMBERT, p. 29).

tâte-dzenaille, n. m., littéralement, tâte-poule, lambin, indécis (REYMOND-BOSSARD, p. 74). On appelait les Lausannois « lè Tata-dzenelye » ou « Tata-dzenelhe » (FAVRAT, p. 274).

tatipodze ou tatipotze, n. m., fureteur, tatillon (PIERREHUMBERT).

tiquelet, -ette, n. m. –f., bêta.

tirer du côté, loc. verb., ressembler à une personne. Exemple : « Le petit tire du côté de sa mère. » On trouve également l’expression tirer contre (PIERREHUMBERT).

tobie, n. m., variante pour nianiou (voir ce mot).

tolliaud, n. m., imbécile, bêta.

tomme, n. f., petit fromage à pâte molle au lait de vache ou de chèvre (PIERREHUMBERT).

topette, n. f., bouteille de vin, fiole.

toquié, -ée, n. m.-f., terme à rapprocher sans doute de toqué, -ée, un peu fou, bizarre (PETIT-ROBERT).

toto, n. m., sot, nigaud, synonyme de nianiou (voir ce mot). D’après PIERREHUMBERT, ce terme est sans rapport avec tôtô, n. m., gros lourdaud, gros Allemand (ou Suisse-allemand).

toupin, -ine, n. m.-f., homme ou femme bêta, maladroit. La toupine, n. f., est également un récipient en terre glaise dans lequel on met le beurre (REYMOND-BOSSARD, p. 212, p. 223, DEVELEY).

toyer, -ette, n. m.-f., personne bête, débile mental. Exemple : « Le toyet du village ».

toyotze, n. m., homme sans intelligence, bête (REYMOND-BOSSARD, p. 212).

toyoyo ou toyoyot, -ote, n. m.-f., bêta, personne stupide (PIERREHUMBERT).

trabetzet ou trabetset ou trabuchet, n. m., chevalet de charcutier ou table à claire-voie sur laquelle on dépèce les porc (PIERREHUMBERT).

trivougnée ou trivognée,n. f., tiraillement violent ; querelle ; tripotée, rossée (PIERREHUMBERT).

Troppetit, sobriquet attribué, sans doute par dérision, à un grand gaillard.

trouille, n. f., peur. Exemple ; « Quelle trouille j’ai eu ! »

Tue-bailli, n. m., sobriquet donné aux Yverdonnois. En patois, « Lè Tiâ-bailli » (FAVRAT, p. 289).

 

GTell, Le Langage des Vaudois.

Partager cet article

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article

commentaires