Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 17:02

Mon départ de la IV/16


  Les ordres préalables à la relève que devait effectuer le grpt. Jogne du 26 avril au 31 mai 1943, indiquaient que le bat. 16 serait stationné en Haut-Valais. Je me préparai donc à ce service en me réjouissant surtout de revoir mes Diables-Verts et de faire avec eux à nouveau de la haute montagne. Mais, une semaine avant cette remobilisation, je reçus l’avis de ma mutation à l’EM du bat, fus, mont, 14 pour prendre, ad intérim, le commandement de ce bataillon.

 

  Je ne pus donc faire mes adieux à cette IV/16 que j’avais commandée pendant plus de 4 ans et à laquelle mes plus beaux souvenirs de service militaire resteraient à jamais attachés. Sans doute, j’ai eu plusieurs occasions de la revoir de l’extérieur et de suivre de loin son activité. Promu en 1944 officier d’Etat-major général et incorporé à l’EM de la 1ère Division, je ne manquai jamais dans mes allées et venues au sein des troupes de la Division de revoir mes anciens camarades Diables-Verts. Enfin, devenu cdt, en titre du bat. 16 le 1er janvier 1950, je la revis de plus près, m’occupant avec un intérêt tout spécial de son activité. Cet attachement était tel que je pris l’initiative, à la fin des mobilisations, de créer la belle amicale des Diables-Verts, toujours plus vivante que jamais, et de lui donner une marraine, Christiane WOLF, fille de notre ancien commandant. Par sa gentillesse, elle a gagné le cœur de tous.

 

Diables-Verts, Cap. Henri NOEL [1]

Cap. Henri Noël

 

 

 

Pour information : Sommier

 

Du bas latin sagmarius, bête de somme. Le terme désignait au Moyen Âge le cheval qui transportait les coffres d'un seigneur en déplacement, ou le coffre lui-même sur lequel le sommelier dormait à l'étape.

 

GTell, Henri Noël

Partager cet article

Repost 0

commentaires