Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 15:41

Où sont les commentaires des 5 ou 6 personnes qui me suivent très régulièrement ?

Vous n’avez rien à dire ?

Commentaires

Vous avalez mes articles sans un mot, faut-il croire que cela vous convient ?

Est-il possible que justement je suis à côté de la plaque et c’est pour cette raison que j’ai si peu de fidèles ? Je m’interroge sur mon temps passé à chercher des sujets et à écrire ces articles. Le fait de passer du temps ainsi m’occupe et c’est souvent une découverte pour moi aussi que de trouver au puces un livre susceptible de vous intéresser, parce qu’il parle d’histoire, de notre passé lointain ou juste un peu daté de quelques années. Certes, le blog n’est pas aussi attractif que certains sites, mais quand même, il fait découvrir des curiosités, non ?

G.Tell

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 16:24

Un ou deux mots sur les cartes postales « fictives »

Pourquoi réserver quelques pages de cet ouvrage aux cartes postales fictives, ou « cartes bidons » dans le langage des collectionneurs ? Pour les non-initiés, il est parfois difficile de déceler ces cartes des véritables. C’est pourquoi nous avons jugé utile de vous en présenter quelques-unes. Il faut dire que ce genre de cartes postales a existé de tout temps et existe encore, qu’elles font parties (avec réserves d’usage) du lot des collections.

Mais pourquoi les modifiait-on ?

Sur certaines de ces cartes, en plus du chemin de fer, on tenait à faire ressortir, par exemple, un site renommé, un sommet fort connu à la ronde. Pour réaliser le sujet, on utilisait deux cartes postales différentes : une du chemin de fer, l’autre de la montagne ; puis, elles étaient découpées soigneusement et juxtaposées, de façon à obtenir un ensemble vraisemblable et de bonne présentation. Avec la collection de spécialistes, on procédait aussi par collage de plusieurs éléments. On ne se gênait pas pour utiliser un train de la ligne du Gothard et la placer sur les bords du Léman, du lac de Zurich ou ailleurs.

Mais ne croyez pas que ceci n’existe plus ! Bien au contraire, avec les possibilités actuelles de la photographie et du montage, il est parfois très difficile de déceler comment ces cartes ont été modifiées.

Deux exemples de cartes « falsifiées » qui concerne la ligne du Simplon.

fausse carte

fausse carte

Dans cette série de fausses cartes, celle-ci (vers 1908), comporte trois erreurs fondamentales. Primo : au début, le tunnel du Simplon ne comportait qu’une seule galerie, ceci jusqu’au 16 octobre 1922. Secundo : à la sortie du tunnel la voie décrit une courbe prononcée, alors que le convoi ci-dessus est en alignement. Tertio : les trains étaient tous assurés en traction électrique, excepté le Simplon – Orient-Express.

Faux Express du Simplon

Faux Express du Simplon

Encore une tromperie flagrante nous présentant l’Express du Simplon et les Dents-du-Midi aux environs du Château de Chillon. En réalité ce convoi n’a absolument rien à faire là, il s’agit de l’Express du Gothard que l’on a découpé à partir d’une autre carte, puis placé devant ce fond de montagnes plus ou moins juste. Ce même convoi figure aux bords des lacs de Zurich, de Lugano, et bien entendu sur la ligne du Gothard.

Repost 0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 15:27
l’Express du Simplon

l’Express du Simplon

N’est-elle pas imposante cette belle et puissante locomotive à vapeur de nos CFF entrant en gare de Lausanne avec l’Express du Simplon. Juste après cette machine et son tender se trouve un wagon postal avec passerelle latérale permettant au personnel et aux voyageurs de passer d’une voiture à l’autre si celui-ci était placé au milieu du convoi. Les wagons ambulants destinés au transport du courrier sont signalés par la lettre Z.

Commentaire : remarquez la taille de la locomotive, par rapport à l’homme.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 15:16
Motrice Elettrica del Sempione

Motrice Elettrica del Sempione

Voici une des premières locomotives électriques mises en service lors de l’ouverture du tunnel du Simplon, en 1906. Cette machine à courant triphasé fonctionnait sous une tension de 3000 V avec 3 essieux moteurs (les grosses roues) encadrées de 2 essieux porteurs (petites roues). Fait à signaler : la firme BBC, de Baden, avait pris à sa charge l’électrification du tunnel et de la fourniture du matériel de traction, puis le tout fut vendu après coups aux CFF, suite aux bons résultats enregistrés.

Repost 0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 17:29
Locomotive du Simplon

Locomotive du Simplon

Cette élégante locomotive à vapeur de nos chemins de fer fédéraux attend en gare d’Iselle le départ pour descendre vers Domodossola sur la rampe sud du Simplon. Seul le célèbre train de luxe : Simplon-Orient-Express était assuré en traction vapeur de Vallorbe à Domodossola.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 16:52
Domodossola

Domodossola

Pour l’ouverture de la ligne du Simplon on ne disposait pas, du côté italien, de carte postale de la gare de Domodossola. Pour y remédier, on reproduisit la maquette de ladite gare et l’on dessina des personnages, personnages qui nous font sourire quant aux proportions. Par exemple, regardez bien, au premier plan, la dame avec son parapluie et, juste à gauche, le cheval et son char qui paraissent bien, bien petits.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 16:57
Versant sud de la ligne du Simplon

Versant sud de la ligne du Simplon

Il n’a pas été facile de trouver des documents sur le versant sud de la ligne du Simplon. En examinant cette photographie, on constate qu’elle a été prise peu de temps avant l’ouverture de la ligne. En effet les deux voies sont occupées : celle de droite par un train de travaux et celle de gauche, au fond, par des wagons de ballast. Quant au bâtiment de la gare il n’est pas terminé, les fenêtres et portes n’étant pas encore posées.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 16:09

Non seulement en Suisse, mais dans l’Europe entière, le percement du tunnel du Simplon était suivi pas à pas. Chaque semaine, pour les journaux, au fur et à mesure de sa construction, un bulletin des travaux était présenté, indiquant le nombre de mètres d’avancement côté sud et côté nord.

Le percement

Le percement

Cette carte, datant de 1902, vous présente les difficultés rencontrées par les ouvriers obligés de travailler à une température de 56 degrés.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 16:57

.

.

Tiré d’un livre, « Les chemins de fer d’autrefois en Suisse romande de 1870 à 1920, par Gaston Maison. » toutes les illustrations du livre en question sont des cartes postales d’époque.

Sur cinquante ans, nous voyons les avancées techniques et réalisations qui fleurirent en Romandie, autour des chemins de fer. Chaque carte postale est commentée par l’auteur qui nous explique, aussi bien quel est le matériel roulant montré sur la carte postale, que le lieu ou la particularité de tel ou tel situation que l’on voit.

Je vais donc reprendre quelques-unes de ces cartes postales pour leurs curiosités ou pour l’intérêt que peut avoir l’illustration pour la petite histoire qu’elle raconte.

Je commencerai par les cartes postales qui nous parlent de la ligne du Simplon.

Le tunnel ferroviaire du Simplon était inauguré le 19 mai 1906

Tunnel du Simplon (1906)

Tunnel du Simplon (1906)

Ci-dessus l’entrée de la première galerie du Simplon, longue de 19,803 km. La deuxième, quelques mètres à droite, sera mise en service plus tard, soit le 16 octobre 1922. Sans risque de se tromper, on peut constater que ce train est venu poser pour la postérité, même le mécanicien s’est mis à la fenêtre. Dès l’ouverture, la traction à travers le tunnel a été assurée avec des locomotives électriques, mis à part le train de luxe l’Orient-Express.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 17:28

Le 10 septembre dernier, on a appris le décès d’Adrian Frutiger (à 87 ans), concepteur de polices de caractères. Typographe mondialement connu, mais inconnu du grand public.

Adrian Frutiger

Adrian Frutiger

La célébrité d’Adrian Frutiger commence en 1957, après avoir créé la police « Univers ».

Vous avez journellement son œuvre autour de vous et partout, nos panneaux autoroutiers sont un exemple d’une police créée et utilisée dans toute la Suisse.

Vous êtes curieux ? Voici la liste des plus célèbres police qu’il a créées et que l’on retrouve partout dans le monde.

Frutiger Celle-ci, vous la connaissez, sans savoir qui en était l’auteur, puisqu’il s’agit de la police utilisée sur nos panneaux autoroutiers.

Vous pouvez avoir la liste complète des polices de caractères sur Wikipédia.

Les hommages ont fleuris sur le Net, et je vous en montre deux pour faire au plus simple, mais il y en a de nombreux autres de la part de professionnels, d’artistes et des journaux de partout.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article