Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 16:09

De janvier à juin 1971

Les descendeurs suisses imbattables

Le fait marquant de la saison 1971 de ski alpin a été l’affirmation des descendeurs suisses. Champion du monde de la spécialité en 1970 à Val Gardena, Bernard Russi s’est imposé à deux reprises, à Megève et à Sugar Loaf. Son plus mauvais résultat dans l’une des sept descentes comptant pour la Coupe du monde est une cinquième place. Les Suisses ont en outre gagné la descente de Saint-Moritz grâce à Walter Tresch et la deuxième descente de Megève, qui remplaçait celle du Hahnenkamm, grâce à Jean-Daniel Daetwyler.

Si les skieurs helvétiques se révélèrent imbattables en descente, la saison 1971 n’en a pas moins été dominée, tant chez les messieurs que chez les dames, par l’équipe de France, et plus particulièrement par Michèle Jacot, Isabelle Mir, Françoise Macchi, Henri Duvillard, Patrick Russel et Jean-Noël Augert.

Les Français n’ont pourtant remporté ni la Coupe du monde masculine ni la Coupe du monde féminine. Chez les messieurs, le trophée est revenu à l’Italien Gustavo Thoni, qui s’est imposé devant Duvillard, Russel et Augert. Chez les dames, l’Autrichienne Annemarie Pröll a ravi le trophée à la Française Michèle Jacot, qui a dû se contenter de la deuxième place, devant une autre française, Isabelle Mir, et l’Autrichienne Wiltrud Drexel.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 15:42

Football

Au Mexique, les Championnats du monde ont vu la brillante victoire du Brésil, qui a battu l’Italie en finale par 4 buts à 1. Coupe d’Europe des champions : Feyenord Rotterdam, Coupe des vainqueurs de coupes : Manchester City. Coupe suisse : Zurich. Champion suisse : Bâle.

Le Roi Pelé vient de marquer...

Le Roi Pelé vient de marquer...

[J’étais en apprentissage et l’hôtel avait investi dans un poste de télévision en couleur. C’était formidable !]

Dans le tournoi préliminaire du Championnat d’Europe, l’équipe suisse a battu la Grèce à Athènes par 1 à 0, et Malte à La Valette par 2 à 1.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
13 août 2015 4 13 /08 /août /2015 14:51

Yachting

L'Intrepid remporte la coupe de l'America en août 1970

L'Intrepid remporte la coupe de l'America en août 1970

En août 1970, la Coupe de l’América a été enlevée par le 12 mètres américain « Intrepid » devant le « Gretel II » des Australiens, qui avaient éliminé le « France » du baron Bich.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 17:39

Natation

L’année 1970 a permis d’enregistrer une progression sensible en natation. Plusieurs « barrières » sont tombées, particulièrement en nage libre où, chez les messieurs, le 100 m est couvert maintenant en moins de 52’’, le 1500 m en moins de 16 minutes alors que sur 400 m., les quatre minutes sont proches.

Mark Spitz 32 records du monde battus.

Mark Spitz 32 records du monde battus.

[Il était à la mode, cheveux longs, maillot avant-gardiste et moustache.]

Détenteurs des principaux records du monde à la fin 1970 :

100 m. libre : Mark Spitz (EU) 51’’9

200 m. libre : Schollander (EU) 1’54’’3

400 m. libre : Larsson (Su) 4’02’’6

1500 m. libre : Kinsella (EU) 15’57’’1

100 m. brasse : Pankin (URSS) 1’05’’8

200 m. brasse : Job (EU) 2’23’’5

100 m. papillon : Spitz (EU) 55’’6

200 m. papillon : Hall (EU) 2’05’’

100 m. dos : Matthes (All. E) 56’’9

200 m. dos: Matthes (All. E) 2‘06‘‘1

400 m. quatre nages: Hall (EU) 4‘31‘‘.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 15:36

Cyclisme

En cyclisme, 1970 fut encore une année belge, et plus spécialement celle d’Eddy Merckx, qui a égalé Fausto Coppi et Jacques Anquetil en remportant, au cours de la même saison, le Tour d’Italie et le Tour de France et qui a dépassé les meilleurs vainqueurs des années passées en alignant 51 succès.

En 1970

En 1970

Retracer 1970, c’est donc avant tout passer de nouveau en revue les victoires de Merckx (25 ans en juin 1970), celles remportées au Giro, où il surclassa les Italiens, au Tour de France, où il enleva huit étapes ou demi-étapes, fut le meilleur grimpeur, le plus combatif et relégua ses suivants, le Hollandais Joop Zoetemelk et le Suédois Gosta Petersson, à plus de douze minutes. Champion de Belgique sur route, Merckx gagna encore Paris-Nice, le Tour de Belgique, Paris-Roubaix, Gand-Vevelgham, la course de côte de Lausanne, la Coupe Agostini, le Grand Prix de Dortmund et la Flèche wallonne.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 16:13

Tennis

Un Australien chasse l’autre. Alors qu’en 1969, Rod Laver avait écrasé de sa classe unique tous ses adversaires, c’est le tout aussi célèbre Ken Rosewall qui, sans toutefois dominer complètement, a marqué l’année avec sa compatriote Margaret Court. Cette dernière a réussi un fantastique « grand chelem », le second de l’histoire du tennis féminin après celui réalisé en 1953 par l’Américaine Maureen Connolly.

photo avant match Laver-Rosewall 5 juin 1969 RG

photo avant match Laver-Rosewall 5 juin 1969 RG

C’est essentiellement d’avoir été finaliste à Wimbledon (il fut battu en finale par son compatriote John Newcombe) et vainqueur à Forest Hills, qui a valu au « petit maître de Sydney » d’avoir été considéré, à 36 ans, comme le meilleur joueur du monde pour 1970.

L’exploit de l’année a été réussi par Margaret Court. À 28 ans, elle a réalisé son rêve, le « grand chelem », en gagnant à Sydney (contre Kerry Melville), à Roland Garros (Helga Niessen), à Wimbledon (Billie-Jean King) et à Forest Hills (Rosemary Casals). L’athlétique Margaret, dont l’atout principal est une volée percutante, est ainsi entrée dans la légende du tennis. Par deux fois, en 1962 et en 1969, elle avait échoué dans sa tentative de remporter les quatre plus importants tournois de l’année.

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 15:57

Automobilisme

Pour la première fois, un pilote a été sacré champion du monde des conducteurs à titre posthume : l’Autrichien Jochen Rindt, qui se tua le 5 septembre à Monza, lors des essais du Grand Prix d’Italie. La Commission sportive internationale a, en l’occurrence, pris une décision logique. En effet, avant de trouver la mort, l’Autrichien, en remportant cinq grands prix (Monaco, Hollande, France, Grande-Bretagne et Allemagne) sur les treize du championnat du monde, avait non seulement démontré, au volant de sa Lotus, sa grande classe mais aussi très largement dominé le championnat (il était pratiquement assuré de remporter le titre mondial).

Autrichien Jochen Rindt

Autrichien Jochen Rindt

Le Belge Jacky Ickx, vainqueur en Autriche, au Canada et au Mexique, n’a pu prendre que la deuxième place, comme en 1969, avec 40 points contre 45 au champion autrichien. Quant aux cinq autres grands prix, ils ont été remportés par cinq pilots différents : Jack Brabham (Afrique du Sud), Jacky Stewart (Espagne), Pedro Rodriguez (Belgique), Clay Regazzoni (Italie) et Emerson Fittipaldi (Etats-Unis).

Jo Siffert et Pedro Rodriguez expliquent leur succès. https://www.youtube.com/watch?v=SgJ6VLatHzI 4 minutes 13

Le film complet, 33 minutes : http://www.motorsportmagazine.com/race/sports-cars/siffert-and-rodriguez/ Doc en anglais.

[Siffert et Rodriguez prenaient les courses d’endurances comme des courses de sprints, ce qui a quelque peu révolutionné dans les paddocks.]

Pedro Rodriguez de la Vega 1970

Pedro Rodriguez de la Vega 1970

Le Tessinois Clay Regazzoni (31 ans), également vainqueur du Trophée d’Europe de Formule II, a été la grande révélation de la saison (il a pris la troisième place du championnat du monde en formule I) avec le Brésilien Emerson Fittipaldi (22 ans). Mais un autre pilote helvétique s’est encore mis en évidence : le Fribourgeois Joseph Siffert, qui a participé à la nouvelle victoire de Porsche dans le championnat international des marques. Avec le Britannique Brian Redman comme équipier, Siffert s’est imposé dans la Targa Florio, les 1000 km de Spa et les 1000 km d’Autriche.

Grand Prix d'Italie 1970

Grand Prix d'Italie 1970

Clay Regazzoni GP d'Italie 1970

Clay Regazzoni GP d'Italie 1970

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 16:19

Athlétisme

Deux champions et deux championnes ont dominé une assez quelconque année 1970, marquée dans son ensemble par un relatif effacement des Américains et par la montée de l’Allemagne de l’Est au premier plan européen, donc au second mondial : le Chinois Ni Chih Chin (2 m. 29 en hauteur) [Saut non homologué car la Chine n’était pas reconnue par la Fédération Internationale d’Athlétisme.], le Grec Christos Papanikolaou (5 m. 49 à la perche), la Formosane Chi Cheng (qui a égalé ou battu cinq records du monde mais qui, à cause peut-être d’une trop grande activité, a été victime d’un claquage aux Jeux asiatiques) et la Jamaïquaine Marilyn Neufville, qui a amélioré en 51’’ le record du monde du 400 m.

Christos Papanikolaou

Christos Papanikolaou

Chi Cheng

Chi Cheng

Quelques grands champions ont pris une retraite provisoire ou définitive, notamment les champions olympiques de la longueur et de la hauteur, les Américains Bob Beamon et Dick Fosbury, deux des grandes vedettes des Jeux de Mexico. https://fr.wikipedia.org/wiki/Dick_Fosbury

Dick Fosbury le saut!

Dick Fosbury le saut!

Bob Beamon

Bob Beamon

Les derniers mois de l’année ont enfin été assombris par la révélation de la terrible maladie qui a frappé mortellement une figure marquante des derniers Jeux olympiques et des Championnats d’Europe, la Britannique Lillian Board. [Lillian Board est décédée le lendemain de Noël 1970, à l'âge de 22 ans.]

Lillian Board

Lillian Board

Les événements d’ensemble marquants ont été les Jeux du Commonwealth (où Marilyn Neufville a battu le record du monde du 400 m féminin), la tournée des Etats-Unis en Europe (victoires sur la France 117-94 et sur l’Allemagne de l’Ouest 122-100, mais défaite devant l’URSS 114-122), la Coupe d’Europe (succès de l’Allemagne de l’Est chez les hommes comme chez les femmes) et l’Universiade de Turin (où l’Allemand de l’Est Wolfgang Nordwig, avec 5 m. 46 puis 5 m. 48 a battu le record du monde de la perche appartenant à l’Américain John Pennel avant de le céder à Papanikolaou)

Marilyn Neufville en 1970

Marilyn Neufville en 1970

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 16:12

Trop?

7,712 milliards d’heures travaillées en Suisse, soit 41 h. 20 minutes hebdomadaire.

Des infos en vrac

Aïe !

Selon le crash-test réalisé le 25 mars les accidents de la route en Suisse coûtent 4, 2 milliards par an.

JoJo

Ah ! Il y a ça aussi : « Je n’ai pas le temps de penser, mais si j’avais le temps, je ne penserais à rien. » Johnny Hallyday

Des infos en vrac

G.Tell et Internet

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 16:41

Voilà fini les faits divers et sociaux dans nos contrées sur une année, de l’été 1970 à l’été 1971. L’Almanach du Messager Boiteux fait, chaque année une rétrospective de ce qui s’est passé dans le pays et ailleurs parfois, pour que ceux qui trop occupé à des travaux contraignants, comme les agriculteurs, puissent se tenir au courant de l’actualité.

Dans l’Almanach, il y a aussi toute l’actualité sportive passé qui mérite, là aussi, toute mon attention afin de rafraîchir les souvenirs des années 1970 et 1971. Prochainement !

Mais c’est pour plus tard, afin de laisser les gens respirer et de profiter de l’été. Je vais devoir scanner les images qui illustreront les articles, comme dans l’Almanach elles sont toutes en noir et blanc et de mauvaises qualités je chercherais sur Internet quelques-unes en couleurs.

L'Almanach 1972

L'Almanach 1972

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article