Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 17:44

 

 

 

Major Davel

 

Année de construction : 1891-92

Constructeur : Escher-Wyss, Zurich. Transformé en 1911

Système de propulsion : machine à vapeur, puissance : 550 CV

Nombre de passagers : 600

Type de bateau : bateau à roues, demi-salon (pont arrière relevé)

Désaffecté en 1967.

 

Major-Davel.jpg

 

 

GTell, CGN

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 18:47

 

 

France

 

Année de construction : 1886

Constructeur : Escher-Wyss, Zurich.

Système de propulsion : machine à vapeur, puissance : 600 CV

Nombre de passagers : 850

Type de bateau : bateau à roues, pont supérieur (bateau à deux ponts)

Désaffecté en 1932.

 

 

France.jpg

 

 

GTell, CGN

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 17:10

 

 

Mont-Blanc

 

Année de construction : 1874-75

Constructeur : Escher-Wyss, Zurich.

Système de propulsion : machine à vapeur, puissance : 680 CV

Nombre de passagers : 1200

Type de bateau : bateau à roues, pont supérieur (bateau à deux ponts).

Transformé en 1882 et rebaptisé La Suisse.

 

Mont-Blanc.jpg

 

 

GTell, CGN

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 17:56

 

 

Bonivard

 

Année de construction : 1868

Constructeur : Escher-Wyss, Zurich

Transformé en 1885

Système de propulsion : machine à vapeur, puissance : 450 CV à l’origine, 700 CV transformation 1885

Type de bateau à l’origine, bateau à roues, pont-ras, après transformation (1885) bateau à roues, demi-salon (pont arrière relevé)

Désaffecté en 1925

 

Bonivard.jpg

 

 

GTell, CGN

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 17:56

 

Winkelried

 

Année de construction : 1870-71

Constructeur : Escher-Wyss, Zurich

Transformé en 1898

Système de propulsion : machine à vapeur, puissance : 850 CV

Nombre de passagers : 1100

Type de bateau : à l’origine, bateau à roues, demi-salon (pont arrière relevé), après transformation, bateau à roues, pont supérieur (bateau à deux ponts).

Désaffecté en 1918

 

Winkelried.jpg

 

 

GTell, CGN

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 18:39

 

 

AIGLE

 

Année de construction 1857

Constructeur : Escher-Wyss, Zurich

Transformé en 1873 et 1893

Système de propulsion : machine à vapeur, puissance : 80 CV à l’origine, 330CV (1873) et 515 CV (1893)

Nombre de passagers : 600

Désaffecté en 1917

 

 

Aigle.jpg

 

GTell, CGN

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 18:18

 

 

En 1973 on fêtait le 150e anniversaire de la navigation sur le Léman et le centenaire de la Compagnie générale de navigation sur le Léman ou plus généralement la CGN. À l’occasion une plaquette a été éditée chez Payot Lausanne, une présentation des bateaux qui depuis l’origine et jusqu’en 1973 qui ont navigués sur le lac et l’histoire de la Compagnie.

 

Je vais puiser dans cet ouvrage pour vous présenter les plus beaux et célèbres bateaux du Léman.

 

page-couverture.jpg

 

GTell, la flotte du léman

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 17:13

 

Là-haut sur la montagne, qu’avons-nous à faire avec l’esclavagisme ? Bien que la réponse semble lointaine, il fut un temps où il était plus que nécessaire de faire du commerce dans toute l’Europe. Au XVIIIe siècle comme au XIXe siècle, les grands commerçants et financiers suisses ont contribués au commerce très particulier des Noirs. À cette époque, personne ou si peu, ne s’offusquait de telles pratiques. La Suisse était très active sur les grands ports, Marseille, Bordeaux et Nantes, pour financer des entreprises les plus diverses, produits coloniaux de grandes nécessités pour la Suisse, chocolat, sucre, et l’exportation des textiles suisses aux colonies, ou financer des équipages et des navires, les assurer.

 

Pour rester informé sur le sujet, j’ai deux liens à vous proposer, un livre pour l’un et le site swissinfo.ch sur notre esclavagisme.

 

Le livre : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100894430

 

Le site : http://www.swissinfo.ch/fre/esclavage--3---la-suisse-n%C3%A9gri%C3%A8re-/3230172

 

navire_negrier.jpg

Navire négrier

 

 

GTell, Internet

Repost 0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 18:23

 

Extrait de la « Feuille officielle » du canton de Fribourg du 27 juillet 1848.

 

À vendre :

 

   L’Etat de Fribourg, par la réduction du nombre de ses districts, par la suppression immédiate de quelques couvents et par sa nouvelle organisation, qui le dispense de loger ses préfets, a une quantité considérable de châteaux, bâtiments divers, propriétés, domaines et vignes à vendre. Les châteaux, qui, pour la plupart, figurent dans l’histoire, pour avoir été la résidence des ducs et des comtes de Savoie, sont bâtis sur les points les plus culminants et les plus beaux sites de Gruyères, Bulle, Châtel-Saint-Denis, Rue, Romont, Corbières, Surpierre, Farvagny, Estavayer et Morat. Ces édifices, flanqués de tours, sont tous ornés de beaux jardins, vergers ; ils comprennent de vastes cours, remises, écuries, greniers à foin, fontaine ou puits, et offrent, en un mot, outre les points de vue les plus étendus et les plus variés, toutes les aisances désirables. Les autres bâtiments sont les monastères grandioses d’Hauterive, de la Part-Dieu ; les couvents des Augustins et des Ligoriens à Fribourg ; la belle maison de la Part-Dieu à Vevey ; la maison d’Hauterive, près l’hôtel des Merciers, à Fribourg ; l’ancienne résidence des préfets à Dompierre ; une grange avec verger audit lieu ; une tour du XIIIème siècle à Murist-La Molière ; un grenier au centre du village de Montagny, etc…

 

   Aux deux monastères, qui pourraient servir à un institut, école d’agriculture, fabrique, bains, etc., on ajouterait la quantité de terrain désirable, soit de une ou deux à quelques cents poses de terre contiguë.

 

   Les amateurs de ces immeubles pourront adresser leurs offres et prendre connaissance des conditions de vente au bureau de la Direction des travaux publics, à Fribourg, ou chez les préfets et receveurs des arrondissements respectifs.

 

fr.gif

 

un-siecle-d-histoire-fribourgeoise.jpg

 

GTell

Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:29

 

REVERSO, symbole intemporel de l’Art Déco.

 

Les années vingt parce qu’elles ont bouleversé l’architecture, la mode, le design et l’art, les femmes s’habillent et se coiffent court, Cocteau crée le Shocking Pink pour Schiaparelli, le cubisme vire au néoréalisme et l’on voit s’édifier les dernières constructions Art Déco en même temps que les premiers immeubles de Le Corbusier.

 

Jaeger-LeCoultre, qui a toujours été à l’écoute de son temps, y puise son inspiration pour créer la REVERSO en 1931. Une montre-bracelet dans le style de l’époque, aux formes pures mais sans dépouillement excessif et – sa vocation sportive oblige – assez robuste pour résister aux plus rudes épreuves. En ce temps-là, les montres-bracelets élégantes n’étaient pas de taille à survivre à un match de polo à Windsor, à une randonnée à skis dans les Alpes valaisannes ou à une course de 1000 miles en Italie. Les maîtres-horlogers de Jaeger-LeCoultre eurent alors une idée de génie ; ils montèrent le bracelet sur un socle massif dans lequel le boîtier pouvait pivoter de 180 degrés. Le verre et le cadran étant à l’abri des chocs, la REVERSO est devenue la première montre-bracelet à permettre la pratique des sports les plus virils. En plus de 60 ans, la Manufacture Jaeger-LeCoultre n’a pratiquement rien changé à sa conception initiale. Elle représente encore une survivance authentique de l’époque Art Déco.

 

Ce n’est pas sans fierté que la Manufacture a fêté en 1991 le 60ème anniversaire de la REVERSO. À cette occasion, Jaeger-LeCoultre a réalisé, en une série limitée à 500 exemplaires, une exécution spéciale de la REVERSO baptisée 60ème, qui a fait en un rien de temps le bonheur de 500 collectionneurs.

 

2008---Jaege-Lecoultre---Reverso-Grande-date---Ad-2004.jpg

Publicité REVERSO

 

jaeger-lecoultre-reverso-80-ans-d-un-mythe.jpg

 

Le génie horloger est bien représenté dans la création de la REVERSO qui à l’écoute et à l’observation de l’époque, ont créé l’objet fonctionnel et « classe », intemporel et recherché.

 

GTell, Publicité Jaeger-LeCoultre

Repost 0
Published by G.Tell - dans La modernité
commenter cet article