Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 17:53

 

Article du 20Minutes d’aujourd’hui nous révèle ce qui est dans l’air du temps depuis déjà quelques années et qui est un vieux rêve pour certains.

 

L’article

 

La croix suisse les fait saliver

EUROPE. Excédés par le centralisme de Bruxelles et de leur Etat, de plus en plus de Français et d’Italiens rêvent de voir leur région rejoindre la Suisse.

 

La Franche-Comté, 27e canton helvétique ? L’idée a été émise mercredi par des militants doubistes. Fâchés que Paris leur impose une fusion avec la Bourgogne, ils aspirent à rejoindre la Suisse. Anecdotique ? Ça le serait si ces souhaits ne s’étaient multipliés dans les régions limitrophes, ces dernières années, notamment en France et en Italie. « Ces pays centralisés ne savent pas lire ce que ces mouvements signifient », observe Uli Windisch, sociologue.

   En 2010 déjà, Jean-Philippe Allenbach, chef de file des autonomistes francs-comtois, déclarait à l’AFP : « Si nous n’avons pas de France fédérale, mieux vaut être suisse ! » Le professeur décrypte dans ces frondes le malaise des régions, qui reprend de l’importance. « Les zones sécessionnistes sont assez développées économiquement et périphériques à leur propre Etat, note Uli Windisch. Elles veulent plus d’autonomie et de fédéralisme, mais surtout pas celui de l’Union européenne, en fait très centralisatrice. » La démocratie directe les fait rêver. « Les gens en ont assez de devoir se taire », résume-t-il. Un exemple ? Les frontaliers que Paris a contraints en juin à rejoindre la Sécu. « Les associations n’ont eu aucun poids », conclut le sociologue.

   Uli Windisch ne prévoit aucun changement dans l’immédiat : « Qu’une de ces régions rejoigne la Suisse est quasi exclu. Cela créerait d’immenses tensions avec les pays centralisés. Ils ne se réformeront pas sous ce type de pressions. Une hausse des conflits sociaux est donc prévisible. » -Jérôme Faas

 

Même une île est tentée

Lundi passé, le Tyrol du Sud (province germanophone d’Italie) a décidé d’intituler son prochain forum local « Le canton du Tyrol, utopie ou modèle ? ». En février, la page Facebook « Canton Marittimo » proposait que la Sardaigne rejoigne la Suisse. En mars 2012, une pétition en ligne réclamait une Lombardie helvétique. En France, les Savoisiens évoquent régulièrement l’éventualité d’une adhésion à la Confédération. Enfin, en 2010, un sondage de la « Weltwoche » révélait qu’une intégration séduisait 52% des habitants du Vorarlberg (Aut) et de la Lombardie (It), et 48% de ceux des Savoies (F) et du Bade-Wurtemberg.

 

la-croix-suisse-fait-saliver.jpg

 

Pour mémoire, les régions qui rêvent devenir suisses, ont-étés dans le passé, soit propriété ou allié des suisses et qu’en souvenir du vol des deux Savoies en 1860 par Napoléon III, la Suisse peut prétendre à son élargissement. À savoir de quel côté ?

 

GTell, 20 Minutes

Repost 0
Published by G.Tell - dans Actualité
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 16:34

 

 

Hiver-en-Suisse-1906.jpg

 

Une présentation de nos célèbres stations d'hivers par les CFF.

 

GTell, CFF

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 16:27

 

 

La Suisse vue du ciel, film projeté dans les avions Swiss et ailleurs où Suisse Tourisme veut bien qu’il soit vu, est un film de Yann Arthus-Bertrand. Il ne pouvait être fait que par lui. Un suisse n’aurait pas saisi l’extraordinaire dans ce qu’il connait et qu’il voit tous les jours.

 

Je vous recommande de le visionner en plein écran et avec une bonne sono, car la musique donne à l’ensemble sa dimension grandiose. [20 :30]

 

 

 

http://lasuissevueduciel.com/

 

 

GTell, Internet

Repost 0
Published by G.Tell - dans Actualité
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 17:08

 

 

1291 - 2014

 

suissehtml.gif

 

Fête nationale

Repost 0
Published by G.Tell - dans gtell
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 13:11

 

 

   Un rapport publié par les bureaux de l’ONU estime le montant de la population du globe à deux milliards quatre cents millions d’êtres humains. La population de l’Europe s’élève à 395 400 000 individus, soit 80 habitants par kilomètre carré. Il va sans dire que dans ces derniers nombres ne sont pas inclus la population de l’URSS et des pays satellites pour lesquels on ne possède pas de statistiques récentes.

   Cela semble énorme et, pourtant, tous ces humains rassemblés tiendraient à peu de chose près sur une surface grande comme le lac de Constance et si, par malheur toute l’humanité s’y noyait, le niveau du la ne s’élèverait guère que d’un tout petit mètre…

   Rappelons encore que, au point de vue des races, les jaunes sont en si forte proportion qu’un habitant sur cinq du globe est un Chinois !

   En Suisse, c’est un Suisse sur cinq qui est… Bernois. Sans rapport, bien entendu, malgré les… chinoiseries des Administrations bernoises !

 

Aujourd’hui, le monde a 7 250 117 900 humains au moment où j’écris ces lignes et c’est le lac Léman qui pourrait recevoir tous ces êtres sur sa surface.

 

En chiffres c’est ici : http://www.worldometers.info/fr/population-mondiale/  

 

 

GTell, Almanach Jean-Louis et Internet.

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 21:30

 

 

L’année 1953 est une année de 365 jours.

Elle correspond à l’an

 

6666 de la période julienne,

5713/5714 de l’ère des Juifs,

1372/1373 de l’hégire ou du calendrier musulman.

 

Fêtes mobiles

 

Septuagésime 1 février

Mardi gras 17 février

Les Cendres 18 février

Pâques 5 avril

Ascension 14 mai

Pentecôte 24 mai

Trinité 31 mai

Fête-Dieu 4 juin

Jeûne Fédéral 20 septembre

1er Avent 29 novembre

 

 

1953, les éclipses

 

   En 1953 il y aura deux éclipses de Lune et trois éclipses de soleil.

   La première éclipse totale de Lune aura lieu les 29/30 janvier. Elle sera visible en Europe, en Asie, au nord-est de l’Australie, à l’Océan Indien, en Afrique, à L’Océan Atlantique, à la mer boréale, en Amérique du Nord à l’exception du nord-est, en Amérique du Sud et au sud-est de l’Océan Pacifique. Pour nos contrées les dates seront les suivantes : Entrée de la Lune dans l’ombre janvier 29, 22 h. 54 m., commencement de la totalité janvier 30, 0 h. 05 m., milieu de l’éclipse 0 h. 47 m., fin de la totalité 1 h. 30 m., sortie de la Lune de l’ombre 2 h. 40 m.

   La deuxième éclipse totale de la Lune aura lieu le 26 juillet. Elle ne sera pas visible en Europe, mais en Amérique du Nord à l’exception de l’est et du nord-est, en Amérique du Sud à l’exception de l’est, à l’Océan Pacifique, à la mer antarctique, en Australie, à l’Océan Indien, et en Asie orientale et centrale.

   Les 13/14 février, il y aura une éclipse partielle de soleil. Elle sera visible en Asie orientale et aux parties occidentales de l’Océan Pacifique au nord du 10me degré de latitude boréale. 76/100 du diamètre du soleil seront éclipsés.

   Une deuxième éclipse partielle de soleil aura lieu le 11 juillet. Elle sera visible aux parties septentrionales de l’Amérique du Nord, à la mer arctique, au Groenland et aux parties boréales de l’Océan Atlantique. 2/10mes seulement du diamètre du soleil seront éclipsés.

La troisième éclipse partielle de soleil aura lieu le 9 août. L’éclipse sera visible du sud-est de l’Océan Pacifique, à la pointe méridionale de l’Amérique du Sud et à la mer antarctique avoisinante. 37/100 du diamètre du soleil seront éclipsés.

 

Le 22 janvier est un jeudi, les Saints du jour, sont : Vincent et Anastase.

 

 

GTell, l'Almanach de Jean-Louis

Repost 0
Published by G.Tell - dans curiosités
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 17:42

 

 

Comment se fait-il que les enfants étant si intelligents, la plupart des hommes soient bêtes? Cela doit tenir à l'éducation.

 

 

Alexandre Dumas père.

Repost 0
Published by G.Tell - dans gtell
commenter cet article
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 18:19

 

 

Le cœur, le centre géographique de la Suisse est un lieu qui intéresse peu de monde, dès lors qu’il est un point, infiniment petit qui désigne un territoire vaste. Dans le cas de la Suisse, petit pays, divisé en 26 cantons et demi-cantons, tous états souverains, on peut imaginer que chacun d’eux ait son centre géographique. A ma connaissance ce n’est pas le cas. Seul le pays en a un et depuis quelques années, il est animé de façon originale, par un caillou sur lequel est gravé le nom de l’homme ou la femme de l’année.

Ainsi, le centre est posé dans un alpage sous une pyramide de triangulation caractéristique, permettant à chacun de venir l’observer et d’y lire le nom du citoyen ou citoyenne du moment, ceci sans fatigues ni difficultés. La réalité est que le point géographique de la Suisse est à cinq cents mètres de là sur une paroi rocheuse presque verticale et donc non visitable pour les touristes. Älggi-Alp est le nom du lieu sur la commune de Sachseln dans le canton d’Obwald.

Bon me direz-vous, on ne va pas tirer la route pour le point central de la Suisse, même si le paysage est joli.

Alors, sachez qu’a proximité de Sachseln on trouve un ermitage très vieux et très visité près du hameau de Flüeli-Ranft, il s’agit de l’ermitage de Saint Nicolas de Flüe. Ce qui est bien pour le point géographique, d’avoir à proximité le Saint patron de la Suisse. Le déplacement en grand nombre de personnes venant même de l’étranger pour celui qui sauva le pays fait peut-être un petit plus pour le cœur du pays.

 

Sachseln-am-Sarnersee.jpg

Sachseln-am-Sarnersee

 

800px-Bruder_Klaus.jpg

Nicolas de Flüe

 

GTell, Internet

Repost 0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 16:13

 

 

La rançon de la pensée, c'est qu'il faut bien penser

 

 

 

Paul Valéry

 

 

 

GTell

Repost 0
Published by G.Tell - dans gtell
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 17:05

 

 

Que dira-t-on dans cent ou deux cents ans des coutumes et folklore du début du troisième millénaire ?

 

Quand il s’agit de parler de coutumes et de folklore d’aujourd’hui, on nous parle et fait écouter ce qui est considéré comme étant une « vérité » d’un moment de notre histoire. C’est entièrement faux. Puisqu’en 2014, parler de folklore c’est parler de quelque chose du XIXe siècle, que cela soit de musiques ou de costumes, c’est toujours du « vieux » qui n’a rien à voir avec le folklore et coutumes se rattachant au XXe ou au XXIe siècle. Et quand l’on dit que c’est du folklore du XIXe siècle qui serait comme une référence, cela est encore faux. Au XIXe siècle quelques savants ont fixé très arbitrairement ce qu’ils considéraient comme le folklore, les costumes, les musiques, les danses, les coutumes qui seraient d’authentiques réalités au moment où tous cela a été codifié. Les plus vieux costumes encore portés par les participants d’une fête folklorique, remontent au mieux du XVIIIe siècle ; quant à la musique, le romantisme du XIXe siècle a fixé presque définitivement celles-ci en valse, mazurka, polka et autres musiques du temps, comme étant le folklore et coutumes de notre vie. Mais les coutumes et folklore des gens du XIXe siècle devaient être quelques costumes et musiques et danses plus anciennes que ceux et celles qui faisaient leur quotidien. Les lanceurs de drapeaux ont des costumes du XVIe siècle, plus ou moins partout en Europe. Le folklore aujourd’hui devrait être une image, un instantané de, par exemple, d’un passé pas trop lointain et cependant quand même d’un certain lapse de temps comme une centaine d’années. 1914, quels étaient les coutumes et musiques et danses qui peuvent constituer le folklore d’aujourd’hui ? Heureusement nous avons beaucoup de matériel pour en connaître le tissu qui constituait le quotidien et jours de fêtes en cette époque, même à la veille de la guerre. Et dans une centaine d’années, le folklore devrait englober nos coutumes d’aujourd’hui, la musique d’aujourd’hui et nos habits les plus beaux d’aujourd’hui pour constituer le folklore de demain.

Si l’on reste figé sur ce que l’on a aujourd’hui comme folklore pendant tout le siècle, on aura perdu ce qui faisait notre réalité en un temps que vous connaissez tous, celui de notre quotidien en 2014. Faut-il comme au XIXe siècle que des savants fixent dans le marbre le folklore d’aujourd’hui pour être certain qu’une trace existe dans le futur ?

 

 

GTell

Repost 0
Published by G.Tell - dans gtell
commenter cet article