750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Archives

Articles Récents

Liens

20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 13:09

Bon, vous souvenez-vous quand vous étiez à l’école et que vous appreniez à compter ?

 

1, 2, 3, 4, 5 doigts de la main, etc. on passait à deux mains et on arrivait à 10. C’était laborieux et on mélangeait ses comptes quand on arrivait déjà à treize pour ensuite dire 15 puis 11 et… euh 12. Enfin, en travaillant bien on arrivait à compter juste et très loin. On se stimulait entre nous pour compter très vite jusqu’à cent et parfois le plus loin possible. Un jour l’institutrice nous enseignait les grands nombres, dix milles ou cent milles et le plus extraordinaire, le milliard. Je retenais à ce moment que si j’avais 1'000'000'000 de francs, je pouvais acheter un vélo (au prix de l’époque) chaque seconde, vingt-quatre heures sur vingt-quatre et cela pendant je crois 450 ans. Hou ! Le rêve d’enfant que nous étions et sans bicyclette, pouvoir en acheter pendant si longtemps nous en parlions longtemps et même à la maison.

 

Le temps à passé et le milliard est devenu chose très abstraite, premier salaire comme apprenti cuisinier, 20 francs la première année. Aujourd’hui, vous tous, comme moi, vous avez suivi l’actualité économique depuis quelques mois et l’on nous parle chaque jour de milliards perdus ici, de milliards donnés par-là, les dirigeants d’entreprises, de banques, jouaient, comme nous enfants, au milliard chiffre mythique et oublièrent qu’il s’agissait d’argent qu’il ne leur appartenait pas. Mais depuis la crise économique que nous vivons, c’est la multiplicité du milliard qui nous fait tourner la tête, 15 milliards, 60 milliards, 50 milliards, 10 milliards, 3 milliards, tant et plus que l’on ne sait plus combien de milliards perdus et combien sont donnés pour sauver des enfants qui jouaient comme nous jouions enfants en rêvant de ce que l’on pouvait faire avec juste un petit milliard.

 

Rappelez-vous, compter un milliard pendant 10 heures par jour (c’est raisonnable) tous les jours à raison d’un nombre par seconde il faut 77 ans !

 

Pour en savoir un peu plus sur le fabuleux MILLIARD, suivez : http://pagesperso-orange.fr/yoda.guillaume/N10P6/N10P9.htm

gtell

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 13:10

Internet

gtell
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 11:51

J’ai mal partout, froid aux pieds et à la recherche d’une voiture d’occasion.

Cet hiver sera blanc me semble-t-il et les chaînes seront utiles à tous si l’on veut arriver à la fin de l’année ensemble. Alors attention vous tous, la glisse sur neige et glace est un sport dans un autodrome ou au rallye de Monte-Carlo sur routes sécurisées, pas chez nous.

Autodrome sous la neige
Monte-Carlo


gtell
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 12:34

Encore une aberration chez nous, encore une fois il ce passe le contraire chez nous de ce qui ce passe dans les pays qui nous entourent.

Par exemple, si dans les pays européens les prix baissent, chez nous ils augmentent. Expliquez-moi donc pourquoi ?

La privatisation de l’électricité en Europe fait baisser les prix chez tous et les privés sont très heureux de cela ; alors qu’en Suisse cette même privatisation provoquera des hausses qui nous sont annoncées longuement à l’avance, depuis avant même que les politiques aient accepté l’idée.

Aujourd’hui, quelques lignes dans la page Economie de « 20minutes » m’apprend que la Suisse se singularise encore une fois.

 

Prix du vieux papier et de la ferraille en recul

« Berne. Les prix de la ferraille et des vieux papiers ont fortement chuté ces derniers mois. Résultat, les fabricants de papier et les aciéries rechignent à accepter les livraisons de matières secondaires. Et les recycleurs devront facturer aux clients les frais d’enlèvement. »

 

Perfectionniste à l’extrême la Suisse fait du papier recyclé un papier de luxe. Ne sachant pas faire autrement, les entreprises papetières vont faire payer donc l’enlèvement de nos vieux journaux et des TRES nombreuses publicités de nos boîtes à lettre et le papier ainsi récolté des centres de collectes. On paiera peut-être un peu plus d’impôt pour la collecte et le grossiste qui fourni les papetiers se verra donc lui aussi taxer pour ce débarrasser de son stock et au final le papier recyclé sera vendu plus cher pour bien montrer que le système marche bien en Suisse.

Les papetiers qui tiennent le manche du couteau font donc des bénéfices et pourront dire « Voyez comme nous sommes bons nous suisses ! »

Il en va de-même pour la ferraille, on nous dit depuis toujours que cela ne rapporte rien, mais alors rien… vous connaissez l’histoire de Fernand Reynaud, « Je suis qu’un pauvre paysan », à la fin de son histoire, nous apprenons que son nom est Crésus.

 

Swissinfo

http://www.swissinfo.ch/fre/infos/nouvelles_agence/economie/CH_Ferraille_et_vieux_papier_prix_en_forte_baisse.html?siteSect=163&sid=9927899&cKey=1225801816000&ty=ti&positionT=3

 

STRID Gestion des déchets pour le Nord Vaudois

http://www.strid.ch/fr/Page.asp?Id=64

 

gtell

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 11:39

Vu à la Poste une affiche disant, hier, les clients ont attendus moins de 7 minutes pour être servi. Une phrase d’autosatisfaction et en bas de page, la dernière ligne disait : Merci de votre fidélité.

 

Je brûlai d’envie de demander à un postier, « Peut-on vous être infidèle, dite-moi où je peux aller autre-part que chez vous pour retirer une lettre ou poster un paquet ? », car enfin, « ça fait très longtemps que je n’aime pas la Poste »


gtell
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 15:05
Jacques Piccard

Samedi 1er novembre

Est décédé Jacques Piccard l’homme le plus profond du monde.

 

Petit-fils de savant, fils de savant, père de savant, mais aussi neveu de savant, c’était obligatoire d’inventer pour eux tous un néologisme pour cette famille, le fameux « savanturier » qui leur va si bien. L’aventure est donc finie pour Jacques qui a fait rêver bien du monde avec ses bathyscaphes, sous-marins et submersibles de toutes couleurs et formes qui plongèrent aussi bien dans les mers et océans que dans nos lacs de chez nous.

gtell

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 13:25

Le King toujours le Roi.


Elvis toujours présent. Ce qui peut faire croire à certain qu’il n’est pas mort…

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 18:39

Dans le Matin Bleu du 30 octobre, j’apprends que les comptes d’Expo.02 sont enfin bouclés.

 

Donc, la liquidation de l’association se traduit par un solde positif de 29 millions de francs. Super, un bénéfice !

Sachant que la Confédération a versé 900 millions de francs, les villes et les cantons à raison de 85 millions de francs, que le coût total s’est élevé à 1,6 milliard de francs. Expo.02 aurait-elle fait le chiffre de 1'629'000’000 de francs pour annoncer un solde positif de 29 millions ?

La même info par 20 Minutes.



Ici est dit que l’association a fait un solde positif de 29 millions (toujours OK) et que la Confédération a soutenu Expo.02 à hauteur de 900 millions (OK aussi). Donc en lisant 20 Minutes il me semble qu’il manque quelque chose pour se félicité du bénéfice annoncé.

De quoi devons-nous nous félicité ici ?

 

Les entrées payantes et l’exploitation d’Expo.02 ont-elles couvert l’entier des subventions fédérales, cantonales et des villes et dégagé un bénéfice de 29 millions ?

 

Dites-moi si j’ai le raisonnement tordu ou si je ne comprends rien aux chiffres ?

gtell

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 18:58

Comment faisaient les banques pour « faire » 60 à 70$ avec 1$ déposé chez eux ? L’échafaudage était branlant, on en voit aujourd’hui l’effondrement. J

 

J’aimerai bien connaître la marche à suivre et moi aussi gagner 60$ en investissant 1$

 

Cela voudrait-il dire qu’au dessus d’un possible doublé de sa mise de fond en 1 an, ce qui est déjà énorme, tout serai argent virtuel et expliquerait la chute des bourses ?

 

Bon si vous avez du cash, profitez d’acheter des EUROS (réservé au suisses) ;-)

 

Si vous êtes banquier et ayez du cash devenez enfin riche ou très riche, certaines actions ne valent plus grand-chose.

 

Si vous êtes SDF et sans job vous êtes gagnant… pas d’augmentation de loyer, ni du pain, ni de l’huile, ni du mazout, ni de l’électricité, ni de votre assurance maladie, ni du chauffage, ni de l’essence, ni des biscuits, ni de la bière, ni du café, ni des crédits, ni des voitures et enfin vous n’aurez pas d’augmentation de salaire. Ouf ! Vous voilà rassuré.

 

Parlons de vos bonus, ou gratification qui est donné en fin d’année. Si depuis dix ans que vous bossez et trimez dans la boîte, la « gratte » a toujours mit du beurre dans les épinards et en plus le 13ème faisait que vous passiez de bonnes fins d’années. Si en cette fin de l’an noir pour l’économie, votre patron vous dit, « Cette année, pas de gratification, je n’ai plus les moyens ! » Ben sachez qu’il n’a pas le droit de faire ainsi. Si la première gratification était à bien plaire, la suivante, les suivantes, sans que votre patron ne vous ait à chaque fois dit « à bien plaire », elle vous est due. En droit Suisse, l’habitude devient un droit. Même si la gratification n'était que de 150 francs il vous l'a doit.

gtell

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 16:48

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle…

Partager cet article
Repost0