750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Archives

Articles Récents

Liens

18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 15:57

.

Loin d’être la juste solution, puisqu'une fois à gauche, une fois à droite, le pays est dans une balance à mouvement alternatif.

La fin du bipartisme à la française ?

Le déséquilibre est possible, toujours à gauche ou toujours à droite, pendant de longues décennies. On dit que la France est de droite, alors que si la gauche arrive au pouvoir, c’est juste pour un temps, non définitivement ou pour un long temps. La liste des gouvernements de la cinquième République est majoritairement de droite.

Aujourd’hui, un président qui n’est pas de gauche, il l’a dit, forme un gouvernement qui est un mélange entre gauche, centre et droite. Révolution dans les esprits des français qui ne savent pas faire de compromis, soit l’on est de gauche, soit l’on est de droite, mais pas des deux, impossible.

On débat sur les plateaux de télévision de ces nouveautés et des personnalités qui forment le nouveau Gouvernement. Les Législatives au mois de juin, fera pencher la balance d’un côté ou de l’autre, sans qu’une majorité gouvernementale centriste ne s’organise d’elle-même. Il y aura lutte et probablement de grandes batailles sur le terrain national, avant l’apaisement souhaitable pour gouverner.

Les compromis devront être présent dans la parole de ceux qui veulent la réussite du président, et même chez certains adversaires de celui-ci, pour un apaisement général et pour que la France redémarre sur une base solide. Les journalistes devront apprendre que ce n’est pas déshonorable, de dire « compromis ».

La critique est facile dans le système du bipartisme, si le pouvoir est à droite, ceux de gauche crieront fort pour critiquer et inversement, quand la gauche est au pouvoir. Mais les compétences sont partout, autant à gauche qu’à droite, alors mélangeons, cherchons ces compétences et gouvernons, c’est ce qui arrive aujourd’hui avec le nouveau président. Une chance pour la France, d’entrer dans une social-démocratie, qui engendre les réformes nécessaires au succès.

À suivre attentivement les Législatives, qui va montrer si les Français osent suivre leur président dans le changement en abandonnant un peu, le bipartisme monolithique. Sinon, le gouvernement d’Édouard Philippe devra être remanié très vite, probablement pour la rentrée de septembre. L’été sera chaud. 

GTell

Partager cet article
Repost0
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 16:17

Nous savons qu’un officier suisse avec le grade de général, est sur la ligne de démarcation entre les deux Corées. Nous savons aussi que le grade le plus élevé en Suisse est colonel.

Les autres membres des armées à charge de surveillance des accords d’armistice des deux Corées, sont tous généraux. Alors, pour que notre colonel ait lui aussi droit à la parole, il a le grade de général, bien que celui-ci n’est valable que le temps de la charge sur la frontière. Et depuis le milieu des années nonante, seule la Suède et la Suisse perpétuent la mission.

À quoi bon ! La question reste ouverte et semble de plus en plus importante au vue des tensions actuelles entre les deux Corées. Car il ne faut pas oublier, que l’armistice ne signifie pas accord de paix, non, c’est juste un arrêt des hostilités. Techniquement, les deux Corées sont toujours en guerre.

Suisse-Corée 2017

.

La délégation suisse est composée de cinq hommes.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas les deux pays neutres qui s’opposeront à une attaque quelconque, avec si peu d’hommes. Le rôle diplomatique n’est même pas à ce niveau, sur la frontière, mais bien entre Washington, l’ONU, la Chine et peut-être les Coréens.

.

Une présentation sur les 64 ans de présence suisse sur la DMZ, c’est ici.  

Bien sûr, seul la Suisse parle de ça, la présence des neutres sur la frontière coréenne ne semble intéresser personne. Surtout pas les journaux français, qui eux ont deux approches, l’une l’ignorance et pour l’autre des reproches envers la Suisse et ses accointances avec la Corée du Nord. Comme le fait que nous avons eu le « privilège » d’héberger les enfants de Kim Jong-il. Que l’actuel président de Corée du nord, Kim Jong-un a fait ses études en Suisse. Le Point. (Article de 2011, un peu polémique)

Heureusement que Kim Jong-un a quelques attaches avec notre pays, il ne touchera pas notre pays en cas de reprise des hostilités.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 15:47

On apprend par l’ATS qu’une dame de la haute société romaine a été découverte dans le cercueil de plomb, intacte, découvert lors de travaux le long d’une route de la région.

 

Ce sont les premiers résultats des investigations scientifiques. Pour cette époque, la morte a atteint un âge respectable, entre 50 et 60 ans, a indiqué hier le musée d’Augusta Raurica. Les chercheurs ont aussi trouvé trois flacons de parfum, dont deux sont parfaitement conservés. Il y avait aussi des restes de tissus en chanvre ou en lin, qui provenaient soit de la tunique de la morte soit d’un linceul. Les recherches se poursuivent.

On n’en sait pas beaucoup plus pour le moment par les journaux et rien par le musée d’Augusta Raurica, qui semble garder les informations secrètes et ainsi inciter le peuple à venir en visite au musée. C’est de bonne guerre, surtout en Suisse, vous savez que nous sommes un pays riche.

Partager cet article
Repost0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 17:22

Souvent je vous ai dit que la Suisse moderne avait commencée en 1848 et c’est ce que dit aussi tout le monde politique et historien du pays. C’est une vérité que je ne conteste pas. Notre démocratie aujourd’hui cité en exemple, fait que nous nous convainquons de cette réalité et nous votons régulièrement en croyant faire acte démocratique et civique. Ça n’a pas toujours été le cas et quand la Suisse s’est affranchie des liens difficiles qu’elle entretenait avec ses voisins, ça n’a pas toujours été très démocratique et pas toujours pour le bénéfice du peuple, mais bien pour les privilégiés, ceux de l’ancien régime.

 

Le grand homme qu’était Alexis Tocqueville, grand observateur des démocraties, qu’elle soit grande comme les Etats-Unis ou petite comme la Suisse, il avait une opinion qui faisait foi.

Alexis Tocqueville

Alexis Tocqueville

Tocqueville place le mouvement démocratique suisse dans le cadre de l’évolution générale. « Si le théâtre est petit, le spectacle a donc de la grandeur ; il a son originalité par la multiplicité des races, des langues, des circonstances religieuses, des deux classes de société ».

.

La Révolution n’a pas laissé de profondes traces en Suisse ; l’effet produit par la Restauration y est d’autant plus grand. L’antagonisme entre les mœurs politiques de l’ancien régime et les tendances modernes amène des mouvements révolutionnaires plus violents que dans d’autres Etats. Depuis 1830, nombre de cantons ont évolué dans le sens démocratique, tandis que la Confédération en est restée à l’état de 1815. Or, les démocraties représentatives remplaceront les démocraties pures (Landsgemeinde).

.

« C’est le pouvoir judiciaire qui est principalement destiné, dans les démocraties, à être à la fois la barrière et la sauvegarde du peuple ». « La justice est une puissance de tradition et d’opinion qui a besoin de s’appuyer sur des idées et des mœurs judiciaires ». Or, celles-ci n’ont pas encore acquis, dans le peuple suisse, la place qui leur revient ; la justice n’y est pas encore assez indépendante.

Certes, la justice n’avait pas encore son indépendance, comme le peuple d’ailleurs. C’est une classe élevée, instruite et de privilégiés qui détenaient le pouvoir. C’est ces hommes qui firent la Suisse pour leur usage en premier lieu et par la suite le peuple fut gentiment intéressé.

.

Tocqueville est un bon observateur des mœurs politiques, mais était-il aussi bon observateur des mœurs du peuple ?

.

Il n’est pas dit qu’il voyagea dans nos vallées et nos cols, qu’il alla à la rencontre des gens, bergers et vachers de nos alpages, qu’il visita les villages les plus miséreux que pouvait donner à voir la Suisse d’alors.

.

Le peuple n’ayant pas droit à la parole et surtout pas les femmes (c’est en 1971 que celles-ci ont obtenu le droit de vote.), les droits fondamentaux et démocratiques sont-ils bien les mêmes, entre ceux de 1848 et ceux d’aujourd’hui ?

Ce lundi, premier jour de l’entre-deux tours des élections présidentielles française, on constate que le bipartisme traditionnel n’est plus là. Ce n’est plus la Gauche contre la Droite, c’est le Centre contre l’extrême-droite. En Suisse, le même scénario n’est pas possible, puisqu’il n’est question que de compromis chez nous. Le compromis qui fait notre force et qui est détesté ailleurs. La paix du travail (1937) étant le plus important, semble-t-il chez nous, qu’il a fallu toujours discuter ensemble, autour de la table, le haut et le bas, le patronat et les ouvriers, la gauche et la droite, et ainsi sortir un compromis utile à tous. La question est : « le compromis politique et social est-il le meilleur système ? ».

G.Tell, Libre opinions

Extraits de La France et la Suisse de 1848 à 1852, par H. Bessler 1930

Partager cet article
Repost0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 17:12
Quand l’Art freine les jeunes.
Partager cet article
Repost0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 17:34

Est-ce l’annonce relayée par les tabloïds ou les paroles insensées de Georges qui sont d’une stupidité sans nom ?

Qu’ai-je lu de fou dans un gratuit du jour : « Que Georges Clooney et sa femme enceinte de jumeaux ne voyageront plus au Sud-Soudan, au Congo et en Irak ».

Bien ! La chose est dite, mais bien sûr, tous les voyages prévu du couple en ce moment, passaient par ces pays, obligatoire en tant que people que de chercher le frisson en visitant habituellement ces pays. Chaque année, ils y passaient, c’est bien connu, les beautés du Sud-Soudan et de l’Irak en démolition sont des buts de nos grands voyageurs. Que se passe-t-il au Congo ? J’en sais rien, mais est-ce un lieu de villégiature ? 

Pour faire court, personnellement je n’irai pas moi non plus dans ces pays. Pourquoi irions-nous et eux les Clooney, pourquoi dire de tels propos, font-ils tant de voyages que la liste des pays a de l’importance ou l’important est de prévenir les paparazzis à l’avance pour être présent avant eux pour bien les photographier ? Ou cherchent-ils un lieu pour accoucher en sécurité et qu’il est nécessaire de trouver le pays idéal ?

Les questions restent en suspens sur les raisons des propos de Georges Clooney.

Ils sont fous…

Les propos : « On a décidé d’être beau­coup plus respon­sables, d’évi­ter le danger. Je n’irai plus au Soudan du Sud ni au Congo, Amal n’ira plus en Irak et elle évitera les endroits où elle sait qu’elle n’est pas la bien­ve­nue", a-t-il dit. Une bonne idée pour rester en vie. Le couple va continuer de voyager, naviguant entre les États-Unis, l’An­gle­terre et l’Ita­lie, "mais dès que les enfants iront à l’école, il faudra choi­sir où s’ins­tal­ler". D'ici là, l'invité d'honneur de la 42ème cérémonie des César a encore le temps avant de prendre sa décision. »

Partager cet article
Repost0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 19:16

L’annonce de nouvelles exoplanètes, sept d’un coup, fait le buzz.

Si l’annonce a été faite par la NASA, la découverte vient de l’Université de Liège en Belgique. Le chef de projet, Michaël  Gillon, a dans son équipe le professeur Didier Queloz le codécouvreur avec Michel Mayor de la première exoplanète.

Heureusement que les Belges ont beaucoup d’humour et qu’à la lecture de certains faits relatif à la découverte, relayée par LCI, on est en droit de sourire.

Je vous laisse lire les infos de LCI. Un des seuls sites à en dire autant sur l’origine de la découverte, qui est l’Université de Liège.

Ici l’annonce principale faite par LCI, où l’on retrouve le lien pour lire l’humour Belge et les vidéos.

Partager cet article
Repost0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 18:16

.

On a voté et le monde économique du pays est mécontent. Ils cherchent maintenant les raisons du vote et son résultat négatif, pour savoir qui a mal fait son job de lobbyiste, etc.

Avez-vous lu la brochure explicative de la Confédération ? Si vous avez tout compris vous êtes un économiste ou un « geek » des finances. Pour ma part, je n’ai pas compris grand-chose et quand je ne comprends pas une loi, je vote contre. Il faut croire que beaucoup sont comme moi et nous avons étés majoritaire dans ce cas.

En gros, il s’agissait donc d’augmenter le taux d’imposition des entreprises étrangères établies en Suisse et de compenser de certaines façons ces mêmes entreprises avec des niches fiscales spéciales.

Du moins c’est ce que je crois. Surtout en lisant les arguments du comité référendaire qui lui était claire. Et puis en suivant la politique Française actuellement avec toutes les combines et magouilles qui nous sont déballés à longueur de journaux télévisé, on comprend de mieux en mieux les privilèges qui s’appliquent partout au sommet des démocraties.

Pour quelles raisons devrions-nous nous laisser tondre ? La révolte devait arriver, elle a eu lieu démocratiquement dans les urnes du vote du 12 février 2017.

Ça complique un peu nos relations avec la Communauté européen, puisqu’il s’agissait de satisfaire des directives européennes sur la fiscalité des entreprises.

Les politiques de Berne trouveront les solutions sans que le peuple soit pigeonné comme il semblait qu’il devait l’être avec la RIE III. Ils ont encore deux ou trois ans pour cela.

La prochaine mouture devra être sans ambigüités aucunes, sinon la loi ne passera pas. Pour cela, ils (les gouvernants) devront nous cacher le fait que nous allons (quand même) nous faire pigeonner.

GTell

Partager cet article
Repost0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 18:00

.

Il est étrange que la Suisse, pays considéré comme étant le château d’eau de l’Europe, soit ces jours à essayer des techniques de production que l’on connait depuis longtemps. Là, on parle de prototype, « nouvelle turbine à eau pour l’hydro-électricité ».

Je croyais depuis l’enfance que tout avait été inventé ou testé dans ce domaine. Et bien non à en croire l’actualité de ces jours à proximité de l’usine électrique souterraine de Lavey, on teste.

Production d’électricité

Le plus simple et le plus facile, est de vous mettre le lien de l’article qui en parle, celui du Nouvelliste du Valais.

Si cela est un progrès, il faut pousser au plus vite les essais, car les cours d’eaux attendent de produire de l’électricité « SWISS MADE » à bon marché.

GTell Internet

Partager cet article
Repost0
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 17:52

.

C’est dans l’actualité ces jours, un loup certainement égaré déambulait dans la ville de Bulle.

Après des siècles de chasse aux loups, jusqu’à sa disparition totale, les revoilà introduits, protégés, suivi par GPS, parfois endormi et transporté ailleurs, loin des hommes. Parfois aussi tué pour protéger quelques agneaux ou moutons bien gras aux yeux du loup.

Mais voici que l’autre jour, de nuit et dans les rues de la ville endormie sous un manteau de neige, un loup passait devant un quidam aux bons réflexes pour filmer la scène. Est-ce bien un loup ? L’expert confirme l’information, oui c’est bien un loup. Que faisait-il là ? À mon avis qui n’engage que moi, la neige tombée récemment a fait comme un tapi  sans discontinuité entre les recoins les plus sauvages de la Gruyère et la ville de Bulle. Même les routes étaient blanches de neige. Le loup en ayant sous ses pattes la continuité neigeuse a sans doute pensé qu’il était toujours en zone sauvage, là où d’autres loups pouvaient être. Il n’avait pas tort, les loups vivent bien dans les villes, mais c’est une autre histoire.

Partager cet article
Repost0