Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 16:06

Quand Calvin enflammait l’Europe.

Extrait tiré de : VINGT SIÈCLES A GENÈVE, par Edmond Privat, Imprimerie de l’USC, Bâle, 1963

 

Où la devise genevoise est exportée au pays des Peaux-Rouges

Au dix-septième siècle, on voit le système genevois gagner des ailes et passer l’Océan.

.

Après chaque révolution d’idées, l’Europe subit la terreur des résistants épouvantés. Les bûchers flambent longtemps après la Réformation. Sous Marie-la-Sanglante, les réfugiés anglais s’assemblaient à Genève, où leur chef était John Knox.

.

Ces hommes de foi n’aimaient pas les compromis. Quand Elisabeth établit l’Eglise anglicane avec un fond protestant sous des formes catholiques, ils s’indignèrent et Thomas Cartwright, destitué à Cambridge, vient remplacer Théodore de Bèze à la chaire de Calvin.

.

C’est de leur école, et de leur élève Browne, qu’est issue l’idée de la démocratie religieuse, la « congrégation » sans évêque, une communauté souveraine à la lumière de la Bible.

.

En 1620, en plein hiver, un petit navire jette l’ancre au cap Cod. (A 80 kilomètres au sud du futur Boston.) C’est le 21 décembre et le bateau s’appelle Fleur-de-Mai.

La centaine d’hommes et de femmes transies, qui débarquent sur la terre inconnue, fuyaient l’Europe étouffante où il fallait, pour vivre, mentir à sa foi. Comme on les comprend !

.

Les pèlerins du Mayflower étaient des Brownistes, réfugiés en Hollande. À Londres, un fils de Marie Stuart succédait à la reine Elisabeth et voulait forcer tout le monde à se conformer à l’ordre anglican. Impatienté déjà par les Presbytériens d’Edimbourg, Jacques Ier tolérait mal ces dissidents qui parlaient du nez, sur un ton prêcheur ou qui restaient couverts en présence du roi :

« Nous harcèlerons et chasserons du Royaume tous les non-conformistes. »

.

Pour un roi qui croyait au droit divin de la monarchie, tous ces discuteurs sentaient Genève et la République. Sous Cromwell et les Puritains, son fils Charles allait perdre en 1649 et son trône et la tête.

.

Exilés à Leyde, les réfugiés ne veulent pas se faire Hollandais. Ils préfèrent élever leurs enfants dans la culture anglaise et fonder quelque part leur Nouvelle Angleterre.

Le pilote du Mayflower devait les mener en Virginie. Il se trompe et les débarque au nord en pleine solitude. Il faut tout inventer, tout créer, tout bâtir, par un hiver plus froid que jamais.

.

Pendant ce long voyage, ils avaient décidé que leur colonie serait démocratique, une sœur de la République genevoise dont ils prennent la devise : Post Tenebras Lux.

 

Assemblés sur le pont du navire, ils rédigent une constitution et chacun, à son tour, vient la signer sur le parchemin : « Au nom de Dieu Amen… Nous nous unissons mutuellement par le présent contrat solennel devant Dieu, et en présence les uns des autres, en un corps civil et politique pour le bon ordre et le salut commun et la poursuite des fins susdites et, en vertu de ce pacte, pour élaborer, décréter, établir telles lois justes et égales… qu’il sera jugé opportun et convenable pour le bien général de la colonie. »

Quand l’Amérique se faisait.

Le texte et la scène sont gravés sur le mur des Bastions, mais plus profondément encore dans la mémoire des écoliers d’Amérique, où les enfants l’apprennent par cœur. Pour en parler, l’historien national devient lyrique :

.

« A cette heure », écrit Bancroft, « naquit la liberté garantie par une constitution populaire… Sur le pont du Mayflower l’humanité a recouvré ses droits et institué le gouvernement sur la base de lois égales, établies par tous pour le bien général. »

.

La légende ici prend des ailes, mais ce qu’il y a de certain, c’est qu’on en retrouve les accents dans la Déclaration d’indépendance et même dans la Déclaration des droits de l’homme à travers Franklin et Jean-Jacques Rousseau.

En 1630, deux mille Puritains anglais s’embarquent pour Boston. Ils fondent la colonie de Massachusetts, à l’abri des persécutions. Mais leur idée n’est pas encore la tolérance envers tous. Ils ont leur système et leur dogme, une théocratie fermée, à la genevoise, où l’Eglise et l’Etat se contrôlent, où le citoyen vote également pour le pasteur et le magistrat.

.

Comme désormais les navires apportent chaque année une nouvelle masse de colons, les premiers arrivés serrent les rangs. L’électeur devient aristocrate, comme à Genève les premières familles.

.

Les esprits libéraux protestent et s’en vont plus loin fonder d’autres colonies, plus ouvertes et plus vraiment démocratiques. C’est le Connecticut, avec la séparation de l’Eglise et du Gouvernement. C’est Rhode Island, avec le suffrage au bulletin secret, la tolérance religieuse et l’égalité des citoyens dans la liberté d’opinions.

Roger Williams, un pasteur qui fonde la ville de Providence, proclame le droit de chaque homme « à marcher comme sa conscience le guide ». Tous les serments obligatoires développent l’hypocrisie. Le pays n’appartient pas à tel ou tel, mais aux Indiens, avec lesquels il est chrétien de s’entendre. Williams parle comme les Quakers, amis des hommes et trouvant Dieu dans la bonté d’âme. Avec Penn, ils fonderont plus tard la Pennsylvanie et lutteront pour abolir l’esclavage des Noirs.

.

La tolérance est aussi la base du Maryland, où Lord Baltimore fonde un refuge pour les catholiques en 1632. Les protestants y gagnent vite la majorité, mais la liberté religieuse est maintenue par l’Assemblée de la colonie.

.

Désormais l’Amérique est vraiment un nouveau monde, car, en Europe, on continue à s’exclure mutuellement à chaque victoire d’un parti sur l’autre, et Genève en reste là.

Son Académie est illustre. Elle attire les jeunes princes d’Allemagne et compte plusieurs des grands noms d’Europe, les Spanheim, les Turrettini, les Diodati. C’est chez le fameux professeur de ce nom que le poète anglais Milton s’arrête à Genève en 1639.

.

Mais les conseils et la Compagnie des pasteurs imposent aux candidats un serment d’orthodoxie.

.

A Dordrecht, où siège un grand synode international des réformés d’Europe, les délégués de Genève insistent pour l’exclusion des esprits libéraux. En vain Tronchin et Mestrezat élèvent-ils timidement leur voix à Genève pour protester contre l’intolérance. Il faut attendre à la fin du siècle un philosophe comme Chouet pour enseigner Descartes et préparer la route au libre examen.

[Voilà comment Genève a influencé le Nouveau Monde et ce n’est pas la meilleure chose qui soit arrivé en Amérique.]

Repost 0
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 16:56

.

En 1955, à Cointrin, un grand meeting d’aviation est organisé avec un ample succès. Ceci pour les 50 ans de la place d’aviation de Cointrin.

 

Avions civils côtoient les avions militaires, comme toujours. La vedette est probablement le bombardier stratégique B-36D Peacemaker, du constructeur Conver, qui impressionne la foule, par sa grandeur et ses hélices disposées à « l’envers », par rapport à la tradition.

Les 25 et 26 juin 1955, un meeting est organisé pour les 50 ans de l'aviation en Suisse.

Les 25 et 26 juin 1955, un meeting est organisé pour les 50 ans de l'aviation en Suisse.

.

Le bombardier B-36D Peacemaker.

.

D’une envergure de 70,10 m. d’une longueur de 49,50m. et de 14,50 m de haut, un tel monstre à Genève ne passe pas inaperçu.

.

Bon, il faisait son malin sur le tarmac et la foule photographiait à tout va, mais cette forteresse volante n’a jamais été au combat. Comme les 380 autres construites pour le Strategic Air Command et l’U.S. Air Force.

Un prototype, encore avec deux énormes roues.

Un prototype, encore avec deux énormes roues.

Les dernières versions ont en plus des hélices, deux paires de réacteurs en bout d’ailes.

Les dernières versions ont en plus des hélices, deux paires de réacteurs en bout d’ailes.

.

50 ans déjà, que dans la campagne un champ d’aviation, un aérodrome et enfin un aéroport international, est au service du public. La transformation des infrastructures ont évolués en même temps que les avions fendaient l’air de plus en plus vite et de plus en plus sûrement. Les avions du début du siècle n’ont plus rien à voir avec ceux des années 50 qui vont, dès ce moment, devenir des machines plus grandes, plus rapides et toujours plus sûrs.

.

Le temps des avions à hélices arrive à son terme et la réaction entre en jeu. A cette époque, tout ce qui volait était reconnaissables en levant les yeux. Bientôt, seules les traces de condensations seront visibles dans un ciel bleu et un point brillant au-devant d’elles marquera la présence d’un avion.

.

Mais pour le moment, les plus grands avions commerciaux passent à Genève et se montrent au public, tel le Super Constellation, déjà en bout de course. Le De Havilland Comet, Anglais, est déjà dans les airs. Bientôt suivi de la Caravelle de Sud-Aviation des Français. Légèrement après eux, le Boeing arrivera sur les tarmacs d’Europe.

Deux Constellations en 1950

Deux Constellations en 1950

Constellation

Constellation

Repost 0
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 16:08

.

On connait certain noms, les frères Wright, possiblement leurs prénoms, Orville et Wilbur, peut-être l’Avion d’Ader et certainement Blériot, sa moustache et la traversée de la Manche.

.

Mais connaissez-vous les pionniers suisses de l’aviation, ceux qui avaient des idées et du génie ?

.

Car enfin, la Suisse a été le premier pays à réagir au boum de l’aviation en France. Aucun de ses voisins ne réagit autant, l’Angleterre, la Belgique, l’Allemagne ou l’Espagne, aucune réaction, seule la Suisse, a vu des pionniers, vite mis en œuvre pour faire comme les français et avec de nombreux succès et de nombreux avions.

.

Principalement les frères Dufaux. Par leur originalité ces deux frères de bonne famille, étaient comme tous les pionniers, des touches à tout. On peut presque dire, en effet, au sens étymologique, « touche à tout », personne ayant de nombreux centres d’intérêt dans des domaines variés mais qui ne les étudie que de façon superficielle. (Définition de Wiktionnaire.)

.

Les deux frères Dufaux sont à l’origine de Motosacoche, en 1902, ils étudient et développent un hélicoptère, ils fabriquent des moteurs, pour tous les usages, font des avions et se lancent dans des meetings et font mieux que Blériot en traversant le Léman dans sa longueur.

Dufaux 4

Dufaux 4

Henri Dufaux

Henri Dufaux

Les frères Dufaux 1905

Les frères Dufaux 1905

.

La biographie d’Henri Dufaux par Wikipédia, me semble le plus intéressant par les faits relatés sur la longue vie d’Henri Dufaux. Par exemple : saviez-vous qu’il inaugura le pavillon de l'aviation au Musée des transports de Lucerne au côté de lui le célèbre Neil Armstrong.

.

Ce qui mérite un lien pour en lire plus, c’est ici.

.

En savoir un peu plus sur l’hélicoptère, c’est ici.

.

La chronologie des deux frères, c’est ici.

.

Autres noms de l’aviation Helvétique.

.

François Durafour, René Grandjean, Ernest Failloubaz, Oscar Bider,  ceux qui, avant la première guerre mondiale, furent les pionniers de l’aviation helvétique en Suisse.

François Durafour, monoplan Duperdussin, 1912

François Durafour, monoplan Duperdussin, 1912

Ernest Failloubaz, 1910

Ernest Failloubaz, 1910

Oscar Bider, 1912

Oscar Bider, 1912

Oscar Bider, 1913, vol postal

Oscar Bider, 1913, vol postal

Oscar Bider, premiers vols militaires, 1913

Oscar Bider, premiers vols militaires, 1913

Petit pays mais de grands hommes.

.

Enfin, il y eu des suisses qui se trouvèrent en France, dans les activités communes des pionniers français, mélangés à eux.

.

Ainsi : Edmond Audemars, Albert Kimmerling. Kimmerling par le fait d’être double-national, il est ainsi le premier suisse à piloter un avion.

Repost 0
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 17:17

.

Tourist Trophy, tel est le nom de la plus dangereuse course de motos. Cela se passe sur l’île de Man en Angleterre. Les essais commencent ce week-end puis début juin les courses.

.

Des pilotes célèbres ont participés à ces courses, « mortelles » pour certains, et dangereuses pour le public. Les crashs au TT

.

Un nom m’est resté en tête depuis mes dix ans, Florian Camathias, coureur de sidecar, de nationalité Suisse. En 1963, il gagna en catégorie sidecar, le Tourist Trophy. Malheureusement, deux ans plus tard, il se tua à Brands Hatch, en Angleterre. Un résumé de son histoire sur Wikipédia, en anglais.

Florian Camathias

Florian Camathias

.

La tradition des sidecars suisses, n’est pas une légende, les garagistes compétiteurs de courses motos et de sidecars, ont étés nombreux dans le pays. Le tenant du titre aujourd’hui, l’Anglais Tim Reevers avec son passager français Gregory Cluze, sur une moto : LCR-Kawasaki ZX-10 de construction suisse.

.

Le Championnat du Monde Side-car, c’est ici. Vous y verrez la liste des champions, le drapeau suisse a une honorable place de champion, douze fois, voir plus en comptant les passagers suisses qui devinrent champions avec un pilote d’une autre nation.

Repost 0
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 16:17

Nous savons qu’un officier suisse avec le grade de général, est sur la ligne de démarcation entre les deux Corées. Nous savons aussi que le grade le plus élevé en Suisse est colonel.

Les autres membres des armées à charge de surveillance des accords d’armistice des deux Corées, sont tous généraux. Alors, pour que notre colonel ait lui aussi droit à la parole, il a le grade de général, bien que celui-ci n’est valable que le temps de la charge sur la frontière. Et depuis le milieu des années nonante, seule la Suède et la Suisse perpétuent la mission.

À quoi bon ! La question reste ouverte et semble de plus en plus importante au vue des tensions actuelles entre les deux Corées. Car il ne faut pas oublier, que l’armistice ne signifie pas accord de paix, non, c’est juste un arrêt des hostilités. Techniquement, les deux Corées sont toujours en guerre.

Suisse-Corée 2017

.

La délégation suisse est composée de cinq hommes.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas les deux pays neutres qui s’opposeront à une attaque quelconque, avec si peu d’hommes. Le rôle diplomatique n’est même pas à ce niveau, sur la frontière, mais bien entre Washington, l’ONU, la Chine et peut-être les Coréens.

.

Une présentation sur les 64 ans de présence suisse sur la DMZ, c’est ici.  

Bien sûr, seul la Suisse parle de ça, la présence des neutres sur la frontière coréenne ne semble intéresser personne. Surtout pas les journaux français, qui eux ont deux approches, l’une l’ignorance et pour l’autre des reproches envers la Suisse et ses accointances avec la Corée du Nord. Comme le fait que nous avons eu le « privilège » d’héberger les enfants de Kim Jong-il. Que l’actuel président de Corée du nord, Kim Jong-un a fait ses études en Suisse. Le Point. (Article de 2011, un peu polémique)

Heureusement que Kim Jong-un a quelques attaches avec notre pays, il ne touchera pas notre pays en cas de reprise des hostilités.

Repost 0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 15:47

On apprend par l’ATS qu’une dame de la haute société romaine a été découverte dans le cercueil de plomb, intacte, découvert lors de travaux le long d’une route de la région.

 

Ce sont les premiers résultats des investigations scientifiques. Pour cette époque, la morte a atteint un âge respectable, entre 50 et 60 ans, a indiqué hier le musée d’Augusta Raurica. Les chercheurs ont aussi trouvé trois flacons de parfum, dont deux sont parfaitement conservés. Il y avait aussi des restes de tissus en chanvre ou en lin, qui provenaient soit de la tunique de la morte soit d’un linceul. Les recherches se poursuivent.

On n’en sait pas beaucoup plus pour le moment par les journaux et rien par le musée d’Augusta Raurica, qui semble garder les informations secrètes et ainsi inciter le peuple à venir en visite au musée. C’est de bonne guerre, surtout en Suisse, vous savez que nous sommes un pays riche.

Repost 0
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 17:09

La question est posée, les réponses peuvent variées selon les personnes. Actuellement, il est plus facile pour un Zurichois d’aller chez nos voisins Tessinois, qu’un Valaisans. Le tunnel du Gothard est le lien le plus direct et rapide, pour une visite aux suisses italophones.

.

Le col du Nufenen est la liaison entre le Valais et le Tessin. Le deuxième plus haut col de Suisse, fermé d’octobre à juin. Donc pas facile de rejoindre le canton au sud des Alpes.

 

C’est pour ces raisons que l’on connait peu ce canton, que l’on visite rarement. Pourtant il mérite toute notre attention ce canton en forme de jambon. Un morceau pris aux Visconti, c’était en 1500.

Le Guides des monuments Suisses SHAS, sera la source des informations que je partagerais avec vous.

 

Les châteaux de Bellinzone par Werner Meyer.

Le Tessin, canton oublié ?

Un brin d’histoire, jusqu’à une gourmandise locale.

.

Un amour de souvenir. Quand le voyageur s’approche de Bellinzone il est irrésistiblement attiré par les châteaux qui, tels de désuètes sentinelles, dominent la ville.

.

Ces constructions fortifiées résistèrent aux nombreux assauts confédérés, mais elles ne purent rien contre la politique européenne qui, en avril 1500, obligea la cité à faire acte de soumission aux autorités d’Uri, de Schwyz et d’Unterwald.

.

Les trois cantons instituèrent en 1503 à Bellinzona un Hôtel de la Monnaie dont la production pour le marché intérieur et pour le commerce avec la Lombardie ne fut pas négligeable, bien que de courte durée, puisqu’il ferma en en 1529 déjà.

.

Pendant ces années on frappa pourtant des pièces d’or et d’argent parmi lesquelles il faut citer le Ducat, le « Testone » et surtout le « Bissolo » du nom du serpent ondulant (biscione) du côté face, alors que le côté pile avait une croix grillagée.

Cette pièce de monnaie a inspiré la créatrice des chocolats fourrés de châtaignes qui perpétuent le nom du « Bissolo ».

 

En effet, Giulia Clerici-Cariboni en alliant de délicieux ingrédients traditionnels à une présentation numismatique a su convaincre le jury du concours « Des friandises pour Bellizone », lancé en 1997 par l’Office du Tourisme de Bellinzone et environs.

Monnaie avec le serpent

Monnaie avec le serpent

Le Tessin, canton oublié ?
Bissoli

Bissoli

Trois visions des châteaux

Trois visions des châteaux

 Au point d’intersection des cols alpins

Vue depuis Castelgrande sur les parties orientales du dispositif de défense.

Vue depuis Castelgrande sur les parties orientales du dispositif de défense.

Au premier plan, à gauche, les remparts de la ville, au-dessus, le château de Montebello. A l’arrière-plan, en haut à droite, le château de Sasso Corbaro.

Questa terra è pur una giave e porta de Italia

« Cet endroit est le verrou et la porte vers l’Italie. » C’est ainsi que le commissaire de guerre Azzo Visconti définissait le rôle stratégique de Bellinzone dans son écrit adressé en 1475 au duc de Milan, afin de justifier les améliorations à apporter à ces fortifications. En effet, tant de cols aboutissent à Bellinzone comme dans nulle autre vallée du sud des Alpes. Outre les cols du Nufenen, du Saint-Gothard, du Lukmanier et du Saint-Bernardin, ouverts au trafic transalpin moderne, il faut citer les sentiers jadis très fréquentés à pied, à cheval ou à dos de mulet, tel celui passant par Greina ou l’itinéraire reliant d’ouest en est Domo d’Ossola, les Centovalli, San Jorio, à la Valteline. Toutes ces routes se rejoignaient en une artère unique de quelques kilomètres, non loin de Bellinzone, pour se diviser ensuite, au sud, en plusieurs axes manant, par voie fluviale ou terrestre, dans la plaine lombarde. La popularité, dont jouissaient les divers cols auprès des souverains, des envoyés et messagers, des commerçants, des gardiens de troupeaux, des pèlerins, guerriers, des émigrés et mendiants désireux de franchir les Alpes, a souvent changé au cours des siècles. Il en est de même de l’importance stratégique de Bellinzone, qui a subi de nombreuses variations, non seulement dues à sa situation-clé tributaire de la politique des transports, mais aussi à cause des conditions topographiques particulièrement vulnérables, incitant à implanter de nouvelles fortifications. le promontoire rocheux, qui se détache du flanc oriental de la montagne et qui empiète largement dans la vallée, crée un verrou naturel ne laissant que deux passages : l’un situé à l’est, là où s’établit l’agglomération médiévale, l’autre à l’ouest, par où les crues imprévisibles du Tessin se déversent dans le lac Majeur. On ne peut imaginer d’endroit plus favorable à l’édification d’un système défensif.

La zone d’inondation du Tessin et la plaine marécageuse de Magadino restèrent jusqu’au début de l’époque moderne peu propices à l’habitat. Jusqu’au XVe siècle, un bras navigable du lac Majeur s’étirait jusqu’à Bellinzone, ce qui permit une installation portuaire à la Torretta.

Les châteaux de Bellinzone sont les témoins les plus importants de l’architecture militaire médiévale en Suisse. Leur origine remonte à la fin de l’Antiquité, lors de la création d’un premier noyau implanté sur le promontoire rocheux de Castelgrande. Mais l’aspect actuel des dispositifs de défense est dû, pour l’essentiel, aux vastes travaux réalisés par les ducs de Milan au XVe siècle. C’est de cette époque-là que datent ces puissantes fortifications, barrant toute la vallée, construites pour dissuader les attaques guerrières des Confédérés. L’ensemble architectural, avec ses murs, ses tours, ses merlons et ses portes, éveille, aujourd’hui encore, l’émerveillement de tout visiteur.

[Si les Confédérés étaient reconnu en Europe comme étant la plus forte armée, la plus farouche et pourtant la plus disciplinée, ce n’est pas pour ces raisons qu’ils prirent Bellizone aux ducs de Milan. Non, c’est qu’au moment où cela se produit, le dernier duc, Philippe Marie Visconti est mort sans héritiers et que depuis quelques années, nombreux sont ceux qui veulent mettre la main sur les ruines du Duché. Les Vénitiens, les Sforza, Charles d’Orléans et l’Empereur Frédéric III.

.

Les Confédérés prirent Bellinzone quand une garnison française était en place, mais sans grandes forces.

.

Les Châteaux qui furent élevés pour interdire aux Confédérés de passer dans les plaines italiennes, devinrent place forte pour eux, contre les assauts des divers belligérants du sud. L’embryon du canton est ainsi formé. Nous savons, que pendant les guerres d’Italie, les Suisses furent battu, 1515, ils n’étaient plus que l'ombre d’eux-mêmes. Mais encore assez respecté pour garder les possessions au sud des Alpes.]

Castelgrande, vue du sud-est.

Castelgrande, vue du sud-est.

Château de Montebello, vue de l'est.

Château de Montebello, vue de l'est.

Château de Sasso Corbaro. Façade sud.

Château de Sasso Corbaro. Façade sud.

Rempart sud de la ville avec la montée vers Montebello.

Rempart sud de la ville avec la montée vers Montebello.

Bellinzone vue du sud vers 1630. D'après Hans Wlther Im Hoff.

Bellinzone vue du sud vers 1630. D'après Hans Wlther Im Hoff.

Destruction de Bellinzone par la « buzza » de 1515. Xylographie, tirée de la Chronique suisse de Johannes Stumpf, 1548.

Destruction de Bellinzone par la « buzza » de 1515. Xylographie, tirée de la Chronique suisse de Johannes Stumpf, 1548.

Château de Montebello. Porte extérieure.

Château de Montebello. Porte extérieure.

Castelgrande. Vue générale sud-ouest avec le rempart sud de la ville.

Castelgrande. Vue générale sud-ouest avec le rempart sud de la ville.

Bellinzone. Vue du nord-est, vers 1830. Gravure sur cuivre de Johann Hürlimann, d’après Gabriel Lory (fils).

Bellinzone. Vue du nord-est, vers 1830. Gravure sur cuivre de Johann Hürlimann, d’après Gabriel Lory (fils).

Castelgrande. Noyau central avec le réduit et la Torre Bianca à droite, ainsi que la Torra Nera.

Castelgrande. Noyau central avec le réduit et la Torre Bianca à droite, ainsi que la Torra Nera.

Château de Montebello.

Château de Montebello.

Château de Montebello. Vue depuis le mur d’enceinte de l’ouvrage avancé sur le dispositif principal avec la porte intérieure et la tour principale reconstruite. Etat vers 1930.

Château de Montebello. Vue depuis le mur d’enceinte de l’ouvrage avancé sur le dispositif principal avec la porte intérieure et la tour principale reconstruite. Etat vers 1930.

Montebello, tour d'angle occidentale de l'enceinte extérieure.

Montebello, tour d'angle occidentale de l'enceinte extérieure.

Château de Sasso Corbaro, vue aérienne.

Château de Sasso Corbaro, vue aérienne.

Château de Sasso Corbaro, état vers 1890, d'après Johann Rudolf Rahn.

Château de Sasso Corbaro, état vers 1890, d'après Johann Rudolf Rahn.

Repost 0
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 16:28

.

Tableau comparatif des mesures métriques avec les mesures fédérales et vice-versa.

.

I. Valeur des mesures métriques en mesures fédérales anciennes.

1 mètre vaut 3 pieds, 3 pouces, 3 lignes.

1 kilomètre vaut 333 perches 1/3.

1 mètre carré (centiare) vaut une perche carrée 1/9.

1 hectare vaut 2 arpents 300 perches ou 2 arpents ¾.

1 mètre cube (ou stère) vaut 37 pieds cubes 1/27.

1 litre vaut 2/3 de pot.

1 décalitre vaut 6 pots 2/3 ou 2/3 quarteron.

1 hectolitre vaut 66 pots 2/3 ou 6 quarterons 2/3.

1 gramme vaut 18 grains 54/125 ou 500e partie de la livre.

1 hectogramme vaut 3 onces 1/5.

1 kilogramme vaut 2 livres.

.

II. Valeur des mesures fédérales en mesures métriques.

1 pied vaut 30 centimètres.

1 aune vaut 1 mètre 20 centimètres.

1 toise de 6 pieds vaut 1 mètre 80 centimètres.

1 perche (10 pieds) vaut 3 mètres.

1 lieue (16'000 pieds) vaut 4 kilomètres 800 mètres.

1 perche carrée vaut 9 mètres carrés ou centiares.

1 arpent (400 perches) vaut 36 ares.

1 pose de 500 perches vaut 45 ares.

1 ouvrier pour vignes (16 perches carrées) vaut 1 are 44 centiares ou 144 mètres carrés.

1 faux (256 perches) vaut 23 ares 4 centiares ou 2304 mètres carrés.

1 pieds cube vaut 27 décimètres cubes.

1 toise cube pour fourrages (216 pieds) vaut 5 mètres cubes 832 décimètres cubes ou 5 stères 83 centistères.

1 quarteron vaut 15 litres.

1 pot vaut 1 litre 5 décilitres (soit 1 ½ litre)

1 livre vaut 500 grammes ou ½ kilogramme.

1 once vaut 37 grammes 5 décigrammes.

1 quintal (100 Livres) vaut 50 kilogrammes.

[Commentaires.

.

C’est 29 années après la constitution de la Suisse moderne en 1848, que l’on introduit le système métrique en cette année 1877. Et c’est 87 ans après la Révolution française que la Suisse l’introduit pour être au diapason de la communauté internationale. La réalité, c’est que la France a mis 50 ans pour introduire le système métrique en place, pour convaincre le peuple de son utilité. C’est donc, à peu près au moment de la révolution de 1848, que la France est enfin un pays unifié avec les mesures que l’on connait aujourd’hui. Certains pays on suivit la France et se sont aligné sur le système métrique, à l’inverse de ceux qui restèrent avec le système impérial, comme l’Angleterre et les États-Unis.

.

La Suisse prit le temps de regarder chez ses voisins, quel système allait devenir le sien.]

Vous devez (selon votre envie), comme je l’ai fait, vous informez de ce qu’en dit les Français de leur système métrique, comment ils le firent. Pour cela, je vous renvoie sur le site de « Métrologie Française » qui nous parle de l’Histoire de la mesure, de hier à aujourd’hui, dernière modification du mètre en 1983. C’est ici : En France

Repost 0
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 16:02

Le Franc

.

Définition.

.

Le franc est l’unité monétaire ; c’est une pièce en argent du poids de 5 grammes, qui contient 4 grammes et demi d’argent pur et un demi-gramme d’alliage.

Le franc n’a pas de multiples,

.

Il a des sous-multiples qui sont :

.

Le décime ou 10e partie du franc ;

Le centime ou 100e partie du franc ;

Le millime ou 1’000e partie du franc

Les pièces en argent en usage sont :

.

La pièce de 5 francs,

La pièce de 2 francs,

La pièce de 1 franc,

La pièce de 50 centimes ou demi-franc,

La pièce de 20 centimes ;

.

Pesant : la première, 25 grammes, la seconde, 10 grammes, la troisième, 5 grammes, la quatrième, 2 grammes et demi, et la cinquième 1 gramme.

.

Le diamètre de la pièce de 5 francs est de 0m057.

Le diamètre de la pièce de 2 francs est de 0m027.

Le diamètre de la pièce de 1 franc est de 0m025.

Le diamètre de la pièce de 0,50 franc est de 0m018.

Le diamètre de la pièce de 0,20 franc est de 0m015.

Les pièces en or en usage sont :

.

La pièce de 100 francs ;

La pièce de 50 francs ;

La pièce de 40 francs ;

La pièce 20 francs ;

La pièce de 10 francs ;

La pièce de 5 francs.

.

La pièce de 100 francs pèse 32 gr. 258 et a un diamètre de 0m035.

.

La pièce de 50 fr. pèse 16 gr. 129 et a un diamètre de 0m028 ; celle de 40 fr. pèse 12 gr. 90.322 et a un diamètre de 0m021 ; celle de 20 fr. pèse 6 gr. 45.161 et a un diamètre de 0m021 ;  celle de 10 fr. pèse 3 gr. 22.580 et a un diamètre de 0m019 ; celle de 5 fr. pèse 1 gr. 61.286 et a un diamètre de 0m017.

.

Les monnaies d’or contiennent la même quantité d’alliage que les pièces en argent, soit la dixième partie de leur poids ; on dit alors que le titre de cette monnaie est au 0,9.

A suivre, comparatif des mesures métriques avec les mesures fédérales.

Repost 0
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 18:26

Cinquième leçon.

.

Du gramme.

.

Définition.

Le gramme est l’unité de poids. C’est le poids d’un centimètre cube d’eau distillée à son maximum de densité, soit 4 degrés centigrades.

Multiples.

.

Les multiples du gramme sont les mêmes que ceux du mètre et deviennent, comme ceux-ci, de 10 en 10 fois plus forts, soit :

.

Le décagramme, qui vaut 10 grammes ;

L’hectogramme, qui vaut 100 grammes ;

Le kilogramme, qui vaut 1'000 grammes ;

Le myriagramme, qui vaut 10'000 grammes.

Sous-multiples.

.

Les sous-multiples du gramme, qui ne sont employés que par les pharmaciens et les droguistes, deviennent, comme ceux du mètre, de 10 en 10 fois plus petits, soit :

.

Le décigramme ou 10e partie du gramme.

Le centigramme ou 100e partie du gramme.

Le milligramme ou 1’000e partie du gramme.

Le dimilligramme ou 10’000e partie du gramme.

Poids en usage

.

Les poids en usage dans le commerce sont :

Le gramme,

Le double gramme,

Le demi-décagramme,

Le décagramme,

Le double décagramme,

Le demi-hectogramme,

L’hectogramme,

Le double hectogramme,

Le demi-kilogramme,

Le kilogramme,

Le double kilogramme,

Le demi-myriagramme ou poids de 5 kilos,

Le myriagramme ou poids de 10 kilos,

Le poids de 20 kilogrammes,

Le poids de 50 kilogrammes ou quintal ordinaire,

Dans le commerce, on se sert généralement du quintal ordinaire, mais, on appelle quintal métrique le poids de 100 kilogr. Le tonneau de mer est le poids de 1000 kilogrammes.

Les poids au-dessous du gramme employés dans les pharmacies sont :

Le demi-gramme,

Le double décigramme,

Le décigramme,

Le demi-décigramme,

Le double centigramme,

Le centigramme,

Le demi-centigramme,

Le double milligramme,

Le milligramme,

.

Ces poids ont la forme d’une feuille carrée en cuivre, et ont un coin relevé de manière à pouvoir être saisis avec des pincettes. Les balances, sur lesquelles ils sont employés, sont placées sous une cloche en verre de laquelle on peut au besoin extraire l’air.

Observations.

.

Le décagramme et l’hectogramme sont employés comme poids, mais si on parle du poids d’un objet quelconque, on ne dira pas : Cet objet pèse tant de décagrammes, ni guère tant d’hectogrammes, mais on dira : Cet objet pèse 525 grammes, par exemple, au lieu de décomposer ce nombre ainsi : 5 hectogrammes, 2 décagrammes, 5 grammes, énonciation exacte, il est vrai, mais trop longue.

Prochaine leçon : Du Franc.

Repost 0