Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 16:53

À propos des articles sur la Fête des Vignerons, un lecteur a réagi. Les commentaires méritent d’être partagés à l’ensemble de mes visiteurs, car ceux-ci sont intelligents.

Il devient évident que cette fête dite des vignerons est entrée dans la démesure par les sommes investies. Comparons la fête de 1955 qui réalisa 27% de bénéfice avec celle de 1977 qui fit elle 24% et celle de 1999 qui réalisa un bénéfice de seulement 7.7%. Imaginons une situation météorologique défavorable pour la prochaine fête, 10 jours de pluie consécutive, au vu du dérèglement climatique déjà constaté ce scénario devient possible, et dans ce cas, la démesure devient une catastrophe sur le plan du risque financier. Pas de problème me direz-vous on déplace les dates de la manifestation... On réinvite la centaine de millier de visiteurs spectateurs et la logistique ainsi que tous les bénévoles.

L’inflation

L’inflation

La progression de l'investissement entre 1999 et 1977 a été de 261% (entre 1955 et 1977 elle était de 440%) dès lors imaginons celle de l'hypothétique "fête des vignerons" de 2025 avec la même tendance de démesure et d'inflation économique. Le budget serait de l'ordre de CHF 195 millions avec un bénéfice potentiel de 7.7% ou CHF 15 millions. Pas de problème me direz-vous, d'ici là, vu les vendanges de plus en plus maigre et le prix des bouteilles subissant l'inflation dû à la rareté, la bouteille de chasselas vaudois se vendra CHF 40. Faut bien vivre... et cette fête qu'on le veuille ou non restera une belle promotion économique de notre viticulture...

A bon entendeur, salut!

Partager cet article

Repost 0

commentaires