Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 17:21

 

   Fidèles et chers Confédérés,

   La guerre est déchaînée à nos frontières. Notre armée est sur pied et, le 1er août, jour anniversaire de la fondation de la Confédération, le télégraphe a porté l’ordre de mobilisation jusque dans les villages et les hameaux les plus éloignés du pays.

   Fidèles à nos traditions, fermement attachés à la ligne de conduite que la libre décision de notre peuple a choisie et nous conformant aux traités internationaux, nous observerons une complète neutralité.

   L’Assemblée fédérale et le Conseil fédéral sont résolus à employer toute leurs forces, à faire tous les sacrifices pour le maintien de notre indépendance et la défense de notre neutralité.

   Derrière ses autorités, le peuple suisse tout entier se tient ferme et résolu.

   A notre armée appartient maintenant la noble tâche de propager notre pays contre toute attaque et de repousser l’agresseur, quel qu’il soit.

   Nous attendons de vous, soldats, que chacun fasse joyeusement (sic) son devoir, prêt à verser son sang et à donner sa vie pour son pays.

   Officiers ! Vous donnerez tous à vos subordonnés, nous en sommes sûrs, l’exemple éclatant du devoir et du sacrifice.

   Sous-officiers et soldats ! Vous montrerez par vos actes, nous le savons, que le soldat de l’Etat libre sait, lui aussi, se plier à la plus stricte discipline et obéir d’une manière absolue aux ordres de ses chefs.

   Et toi, peuple suisse, qui demeures dans tes foyers, garde ton calme et ton sang-froid et aie confiance en tes autorités qui, dans ces jours difficiles, se consacrent de toutes leurs forces à l’accomplissement de leur tâche et qui feront aussi tout leur possible pour prendre soin des malheureux. Aie confiance, quoi qu’il arrive, en ton armée, pour laquelle durant la paix tu n’as pas fait en vain de si grands sacrifices et dont tu es fier à bon endroit.

   Que Dieu protège notre chère patrie ! Nous la recommandons à la protection du Tout-Puissant.

 

Voilà que de belles déclarations au peuple. Il serait intéressant de comparer les diverses déclarations des diverses autorités en Europe à chacun de leur peuple, et spécialement des Allemands et des Austro-Hongrois. À savoir si Dieu est aussi sollicité de la même manière. Quant à la soumission du peuple, du commun à ses chefs, doit être dans le même ton pour tous les pays de cette époque.

 

103 001

 

 

La sentinelle des Rangiers, dit Le Fritz [1924]

 

GTell, Internet et

 

Documents d’Histoire Suisse par Michel Salamin dans la collection recueils de textes d’histoire Suisse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires