Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher Un Mot

Articles Récents

Liens

16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 17:05

1970-1971

Logements : toujours la pénurie

Au début de l’été 1971, pour atténuer la crise du logement, le Conseil fédéral a interdit toute démolition de maisons d’habitations dans les régions et agglomérations particulièrement touchées par la pénurie d’appartements. Quelques jours plus tard, il complétait cette mesure par une interdiction de construire, dans ces mêmes régions et agglomérations, des bâtiments de luxe ou non destinés en priorité au logement.

Enfin durant cet été, les partis politiques commençaient à fourbir leurs armes en vue du renouvellement quadriennal du Conseil national. Notons-le : le Parti Chrétien-social a changé de nom et s’appelle désormais « Parti démocrate-chrétien » (PDC). De son côté, M. James Schwarzenbach s’est distancé de « l’Action nationale contre la pénétration étrangère » en fondant un nouveau parti : « le Mouvement d’action républicaine et sociale » qui, dans plusieurs cantons, doit entrer en lice lors de ces élections nationales fixées à la fin octobre 1971.

Plus de « garde-à-vous » !

Parmi les autres événements qui ont marqué l’actualité nationale, il faut se souvenir du fameux rapport Oswald tendant à une modernisation de l’instruction dans l’armée. Le « garde-à-vous » est supprimé, les cheveux longs (mais propres !) sont tolérés, on ne dit plus « mon colonel » ou « mon capitaine » en s’adressant à un supérieur, mais tout simplement « colonel » ou « capitaine ». ces modifications sont les plus voyantes, mais certainement pas les plus importantes de cette refonte de l’instruction militaire, qui vise à restreindre l’aspect formel et le côté « apparat » de l’armée, au profit d’une efficacité plus grande. La discipline n’est plus l’unique force des armées…

Une année en Suisse et en Romandie [4]

À suivre : exportation illégales d’armes

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 17:26

1970-1971

Sur le plan intérieur, l’activité politique fut grande.

En septembre 1970, le peuple a accepté par 524 123 oui contre 178 355 non l’article constitutionnel nouveau visant à l’encouragement de la gymnastique et des sports par la Confédération. Lors du même scrutin, il a rejeté par 359 476 non contre 344 613 oui l’initiative dite « pour le droit au logement ». le lancement de cette initiative avait entraîné l’élaboration par le Conseil fédéral d’un train de mesures plus souples, destinées à activer, dans une perspective libérale, la solution du problème du logement. La participation à cette votation fut de 43%.

En novembre 1970, le contribuable fut appelé à décider à quelle sauce il serait mangé. Il s’agissait du nouveau régime des finances fédérales ; le projet prévoyait notamment une hausse de l’impôt sur le chiffre d’affaires, ainsi qu’une correction de la fameuse progression à froid grâce à des déductions sociales plus élevées. Pour différentes raisons, ce projet fut combattu par les ailes gauche et droite de l’éventail politique. Lors de la votation, il fut accepté par 366 090 oui contre 294 923 non, mais dans 11 cantons et 4 demi-cantons, la majorité fut « rejetante ». Si bien que le projet fut renvoyé au conseiller fédéral Celio, grand argentier, pour modification en vue d’une nouvelle votation populaire.

Dans nos rues...

Dans nos rues...

En février 1971, lors de la 224e votation fédérale depuis la création de l’Etat fédératif de 1848, les Suisses tournaient une page de leur histoire en plaçant leurs compagnes sur un pied d’égalité. Dans un mouvement d’autant plus généreux qu’il était tardif, ils acceptaient le suffrage féminin sur le plan fédéral par 621 403 oui contre 323 596 non, et avec une majorité de 15 cantons et 1 demi-canton : la minorité était formée des cantons ou demi-cantons d’Uri, de Schwyz, d’Obwald, de Glaris, des deux Appenzell, de Saint-Gall et de Thurgovie.

2011 est un jubilé pour les femmes suisses qui ont obtenu- les dernières en Europe ! - le droit de vote et d'éligibilité, le 7 février 1971. [Photo anonyme, 1928. Fondation Gosteli, Worblaufen - RTS]

2011 est un jubilé pour les femmes suisses qui ont obtenu- les dernières en Europe ! - le droit de vote et d'éligibilité, le 7 février 1971. [Photo anonyme, 1928. Fondation Gosteli, Worblaufen - RTS]

Ce fut une grande victoire pour les associations féminines qui avaient soutenu le bon combat durant des décennies. Mais coriaces sont tout de même ces 323 596 Helvètes qui ont déposé un « non » dans l’urne !

Enfin, en juin 1971, le projet du nouveau régime des finances fédérales, revu et corrigé par M. Celio, trouvait grâce devant le peuple et les cantons par 931 129 oui contre 348 451 non.

Quant à l’arrêté fédéral, soumis à la même consultation du corps électoral, concernant la protection de l’homme et de son milieu naturel contre les atteintes nuisibles et incommodantes, il était approuvé à la majorité convaincante de 1 222 493 oui contre 96 380 non.

A suivre : Logements : toujours la pénurie

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 17:27

1970-1971

Notre diplomatie mise à rude épreuve

Un second événement dramatique prit place au début de décembre 1970 : l’enlèvement de l’ambassadeur de Suisse au Brésil, M. Giovanni Bucher, par des opposants au régime militaire. Après un suspense qui dura jusqu’à fin janvier, M. Bucher fut libéré après que le gouvernement brésilien eut relâché 70 prisonniers politiques, dont le Suisse Jean-Marc von der Weid.

Vous parlez brésilien: https://vimeo.com/90376516

Que disions-nous dans nos journaux : http://doc.rero.ch/record/105139/files/1970-12-08.pdf

Sur un plan plus pacifique heureusement, notre pays a également dû faire jouer sa diplomatie et se lancer à l’eau ! En octobre 1970, les conseillers fédéraux Graber et Brugger se rendirent à Bruxelles pour présenter à la Communauté économique européenne une déclaration relative aux rapports que notre économie souhaite entretenir avec les six pays du Marché commun, tout en préservant notre neutralité politique.

Il ne fait pas de doute que les arrangements qui interviendront ne se feront pas sans concessions de notre part. L’opinion publique suisse devra s’ouvrir à ces problèmes, nouveaux pour elle. C’est pourquoi le conseiller fédéral Graber, chef du Département politique, a désiré renseigner plus largement la population en faisant appel à des spécialistes de l’information.

Enfin, un quatrième événement s’est produit, dont il faut rechercher les causes à l’étranger : il s’agit de la réévaluation de 7% du franc suisse, le 10 mai 1971. La parité de notre monnaie était restée identique pendant 34 ans, soit depuis septembre 1936, date à laquelle le franc suisse avait été dévalué de 30%. La réévaluation de mai 1971 s’est inscrite dans la crise monétaire provoquée en Europe par un afflux de dollars des Etats-Unis. Elle a pour conséquence principale une hausse du prix de nos produits d’exportation sur les marchés étrangers, ainsi qu’un renchérissement de notre tourisme.

Les quatre événements rappelés ci-dessus, si différents les uns des autres, démontrent une fois de plus que l’image conventionnelle de la Suisse (îlot de sécurité, de confort et de stabilité au centre du monde) est largement contredite par la réalité. Il faut en prendre notre parti : nous ne sommes plus seuls au monde !

À suivre : Votations fédérales

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 18:06

1970-1971

Une nouvelle fois, durant cette période, notre pays a été mêlé de très près à de graves événements internationaux. Après le tragique attentat contre le Coronado de Swissair en février 1970, dont on n’a pas pu identifier les auteurs, la Suisse a été entraînée bien malgré elle, par le biais des détournements d’avions, dans l’imbroglio politique du Moyen-Orient.

C’est ainsi que le soir du dimanche 6 septembre 1970, on apprenait avec stupeur que trois avions de ligne venaient d’être détournés au-dessus de l’Europe par des commandos du FPLP (Front populaire pour la libération de la Palestine). Il s’agissait d’un DC 8 de Swissair et de deux appareils appartenant à des compagnies américaines, un Boeing 707 et un tout nouveau Jumbo-Jet. Ce dernier fut dynamité à peine posé sur l’aérodrome du Caire, tandis que ses quelque 175 passagers et membres d’équipage étaient laissés libres.

Les trois Avions de ligne

Les trois Avions de ligne

Quant aux deux autres avions, ils se posèrent en plein désert jordanien, sur une piste de fortune, à Zarka. Deux ou trois jours plus tard, un appareil britannique également détourné en plein vol venait se poser à Zarka. Au total, les Palestiniens détenaient plus de 300 voyageurs, dans des conditions sanitaires tout à fait précaires.

Au lendemain de ces péripéties dangereuses, les ravisseurs palestiniens faisaient savoir qu’ils considéraient ces voyageurs comme des otages, et ils lançaient aux pays européens concernés un ultimatum de 72 heures pour qu’ils libèrent les Palestiniens incarcérés en Europe à la suite d’actes de piraterie antérieurs. En attendant, les trois appareils retenus sur la piste de Zarka étaient dynamités ! (Ces évènements sont connus sous le nom de Dawson Field)

Face à un ultimatum de cette nature, et compte tenu du fait qu’il s’agissait de fanatiques dont on pouvait craindre le pire, les pays européens n’avaient plus qu’à céder au chantage. On reprocha à la Suisse d’avoir cédé un peu rapidement, au bout de quelques heures seulement, ce qui aurait eu pour effet de renforcer les prétentions des ravisseurs.

Tout de même, à mi-septembre, ceux-ci libérèrent environ 250 personnes, femmes et enfants surtout : à fin septembre, les 50 ou 60 derniers otages pouvaient à leur tour regagner leurs pays, après leur mémorable séjour forcé dans le désert.

Après quoi, la Suisse libéra comme promis les trois Palestiniens qui avaient été condamnés à douze ans de prison pour l’attaque à la mitraillette d’un Boeing israélien stationné à Kloten.

Conséquence de cette série de détournements d’avions : les autorités firent appel à l’armée pour assurer la sécurité des aéroports. De nombreux soldats ont donc passé Noël 1970 sous l’uniforme, tant à Kloten qu’à Cointrin.

Pour un complément d’information sur les événements au Moyen-Orient à cette époque, une émission de radio La Première, d’une durée de 57 minutes est proposé aux curieux qui veulent se plonger dans l’ambiance. http://www.rts.ch/docs/histoire-vivante/4651182-une-mosaique-eclatee-1-5-25-02-2013.html

A suivre, Notre diplomatie mise à rude épreuve

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 16:59

Il fait toujours chaud...

Vacances
Repost 0
Published by G.Tell - dans gtell
commenter cet article
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 17:05

Trop chaud pour rester devant l'ordinateur.

Vous aurez compris qu'il est plus agréable d'être au bord de l'eau que devant l'ordinateur, alors faites comme moi, et profitez de ce bel été.

G.Tell

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 17:23

Adduction rive droite

Captage des débits du Triftbach, de l’Almagellerbach et du Furggbach. Longueur de la galerie à écoulement libre : 12,1 km

Adduction rive gauche

Captage des débits du Hohlaubbach et de l’Allalinbach. Longueur de la galerie à écoulement libre : 1,7 km

Poste extérieur de Stalden, plan de situation

Poste extérieur de Stalden, plan de situation

Poste extérieur de Stalden, photo

Poste extérieur de Stalden, photo

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 16:30

Mea culpa ! Oui c’est moi qui vous ai mis en erreur lorsque j’affirmais que dans nos commerces, les pommes de terre avaient perdu leur nom. La loi oblige les commerçants à mettre la variété sur l’étiquette signalant aussi l’origine.

La confusion est du fait que j’achète rarement les sachets vendus en grosses quantités et que je privilégie la pomme de terre en vrac qui me permet d’avoir juste ce qu’il me faut et nom cinq kilo qui vont germer dans ma cuisine ; et la vente en vrac il n’est pas précisé la variété (souvent) juste le prix et pour quel usage elle est bonne, rien de plus.

La vigilance est quand même recommandée à tous, quant à l’affichage des variétés de pommes de terre. C’est pas parce que les sachets sont bien étiquetés, mais écrit très petit, qu’ils ne doivent pas sur leurs étales laissez libre court à la fantaisie et de ne pas écrire la variété et l’origine de la pomme de terre.

G.Tell

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 16:15

Vidange de fond

(Servent de galerie de dérivation pendant la construction) prévue pour un débit de 50 m3/s, diamètre intérieur 3,20 m, longueur totale 968 m, pente 20 ‰

Plan de situation de la centrale de Stalden

Plan de situation de la centrale de Stalden

Centrale de Stalden, Plan et coupe en travers

Centrale de Stalden, Plan et coupe en travers

Centrale de Stalden, salle des machines

Centrale de Stalden, salle des machines

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 17:04

Lac de Mattmark

Cote maximum du plan d’eau 2197 m s. m.

Cote minimum du plan d’eau 2110 m s. m.

Volume utile 100 moi m3

Surface de la retenue à la cote maximum 1,76 km2

Central et bassin de compensation de Zermeiggern

Central et bassin de compensation de Zermeiggern

Coupe en travers de la centrale de Zermeiggern

Coupe en travers de la centrale de Zermeiggern

Centrale et bassin de compensation de Zermeiggern

Centrale et bassin de compensation de Zermeiggern

Repost 0
Published by G.Tell
commenter cet article